Le célèbre astrophysicien britannique Stephen Hawking est mort mercredi à l'âge de 76 ans à son domicile à Cambridge. Atteint très tôt de la maladie de Charcot, il avait consacré sa vie à décrypter les secrets de l'univers.

Le professeur Stephen Hawking devant la Cambridge Union, le 21 novembre 2017.
Le professeur Stephen Hawking devant la Cambridge Union, le 21 novembre 2017. © Getty / Chris Williamson

Son génie scientifique et son handicap physique caractéristique avaient fait de lui une personnalité mondialement connue : Stephen Hawking est mort, mercredi, à l'âge de 76 ans, lui qui avait publié en 1988 "Une brève histoire du temps", et avait consacré tous ses travaux aux secrets de l'univers. Sa disparition a été annoncée par ses enfants, Lucy, Robert et Tim.

Bataille contre la maladie

Stephen Hawking avait défié les prédictions selon lesquelles il n'avait que quelques années à vivre après avoir développé très jeune, en 1964, une maladie neurodégénérative paralysante, la sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot. 

►Écouter le portrait de Stephen Hawking par Sophie Bécherel : "Il avait 21 ans quand on lui a diagnostiqué la maladie, les médecins lui laissaient deux ans à vivre"

1 min

►Écouter le portrait de Stephen Hawking par Sophie Bécherel : "Il avait 21 ans quand on lui a diagnostiqué la maladie, les médecins lui laissait deux ans à vivre"

Par Sophie Bécherel

La maladie l'avait progressivement privé de mobilité et confiné à un fauteuil roulant, presque complètement paralysé et incapable de parler sauf à travers son emblématique synthétiseur vocal. Ses enfants ont déclaré, dans un communiqué : 

Son courage et sa ténacité, son génie et son humour, ont inspiré des gens à travers le monde 

Décès de Stephen Hawking à l'âge de 76 ans
Décès de Stephen Hawking à l'âge de 76 ans © Visactu / Visactu

Un géant de la science

Né le 8 janvier 1942, Stephen William Hawking est l'un des scientifiques les plus renommés du monde, et on le compare à Albert Einstein ou à Isaac Newton. Son travail s'est concentré sur le rapprochement de la théorie de la relativité et de la théorie des quantas pour tenter d'expliquer la création de l'Univers et son fonctionnement. 

En 1974, il est devenu, à l'âge de 32 ans, l'un des plus jeunes membres de la Royal Society, la plus prestigieuse institution scientifique de Grande-Bretagne. 

En 1979, Hawking a été nommé professeur de mathématiques - un poste qu'avait occupé Newton - à l'université de Cambridge, pour laquelle il avait quitté l'université d'Oxford afin d'étudier l'astronomie théorique et la cosmologie. 

Mon objectif est simple : c'est la compréhension totale de l'Univers (...) comprendre pourquoi il est comme il est et pourquoi il existe

Dans ce corps distordu par la maladie résidait un esprit extrêmement brillant, fasciné par l'essence de l'Univers, par son processus de formation et par la manière dont il pourrait finir. 

Bonus

Marie-Odile Monchicourt animait sur France Inter l'émission Science au naturel en 1989. Le 16 avril, elle avait rencontré Stephen Hawking. Ecoutez l'entretien :

47 min

La marche de l histoire - Stephen Hawking sur France Inter, le 16 avril 1989

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.