[BEST OF] Déplacements de la mouche, crise de l'éducation, l'érection, et la fin de la petite fleur blanche de la forêt de Fontainebleau. Voici une sélection des sujets de la TAC.

Effet d'une femme nue dans un cerveau masculin
Effet d'une femme nue dans un cerveau masculin © Corbis / Russell Cobb

Écoutez le best of de la TAC :

Lundi : Les déplacements de la mouche drosophile

Avec le chercheur Bassem Hassan.

Schématisation d'un réseau neuronal dans le cerveau
Schématisation d'un réseau neuronal dans le cerveau © Corbis / Alfred Pasieka/Science photo library

On peut donc distinguer les comportements que l’on apprend dans notre vie et ceux qui sont innés. Dans le premier cas, il y a une plasticité neuronale qui va modifier l’activité des synapses et donc modifier notre manière de réagir face à une situation. Dans le second, il s’agit de réponses comportementales inconscientes. À la base de ces décisions, on retrouve les neurones et les réseaux neuronaux. Pour comprendre tout cela Bassem Hassan s’intéresse tout particulièrement sur la relation entre les réseaux neuronaux et les comportements, notamment chez la drosophile, aussi appelée « mouche du vinaigre ».

Chaque mouche a son propre déplacement : certaines zigzaguent, d'autres vont en ligne droite...

►►► La Tête au carré de lundi

Mardi : Crise d’éducation et internet,

L’avis de Dominique Wolton

Tous connectés
Tous connectés © Corbis / Michael H

Notre société fait de la communication l'alpha et l'oméga mais la non-communication y règne.

Il y a une crise de l'éducation partout dans le monde, parce qu'on ne sait pas ce qu'il faut transmettre d'une génération à l'autre. Internet est très bien, mais il faut avoir la culture pour décrypter les informations. Soyons critiques !

►►► La Tête au carré de mardi

Mercredi : Lorsque les neuro-sciences étudient l’érection

Avec Serge Stoleru et Philippe Brenot.

Cerveau masculin devant une femme nue
Cerveau masculin devant une femme nue © Getty / Russell Cobb

Grâce aux avancées récentes en neurosciences et aux progrès de l’imagerie médicale, on sait désormais comment notre cerveau traite les signaux du désir.

On mesure mieux aujourd'hui la corrélation entre les effets du désir dans le cerveau (dans l'hypothalamus) et l'érection du pénis.

►►► La Tête au carré de mercredi

Orang-outan observateur
Orang-outan observateur © Corbis / Razvan Ciuca

Jeudi : Espèces en voie de disparition,

L’exemple d’Arenaria Grandiflora, petite fleur blanche de la forêt de Fontainebleau. Avec Nathalie Machon.

La Liste rouge de l'IUCN comporte maintenant 82 954 espèces dont 23 928 sont menacées d'extinction. Quelle politique de conservation mettre en place ?

On a fait un métissage et on a réimplanté la fleur... Mais pour certains on aurait pollué.

►►► La Tête au carré de jeudi

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.