Le concours de l’Arbre de l’année, initié par l’ONF et le magazine Terre Sauvage, a décerné cette année son prix du public à un if du jardin de Gerberoy, dans l’Oise. En forme d’igloo, il peut accueillir jusqu’à 10 personnes.

if du jardin de Gerberoy
if du jardin de Gerberoy © Yann Monel

Organisé par le magazine Terre Sauvage et l’Office national des forêts (ONF), ce concours récompense chaque année des arbres de France présentés par des groupes et sélectionnés pour leurs caractéristiques naturalistes, esthétiques, historiques mais aussi pour le lien qui unit le groupe à l’arbre.

Après le Zamana de la Martinique en 2016, c’est un arbre d’ile de France qui a eu les honneurs du prix du public cette année : en fait un groupement de six pieds d'if (taxus baccata), vieux de 400 ans, et taillés version bonsaï en gigantesque topiaire. Situé au fond du Jardins des Ifs de Gerberoy (Oise) cet igloo végétal, dont les branches entrelacées forme une voûte, peut accueillir jusqu’à 10 personnes. 

Le jardin fait partie d'un domaine qui a appartenu autrefois à un notable, représentant de l'Evêque de Beauvais,  amateur de jardins taillé "à la Française".

D'autres arbres récompensés

Ce concours atypique, dont Denis Cheyssoux de France Inter dirige le jury, a récompensé d'autres arbres dans plusieurs catégories : un chêne remarquable à Doussard, ou un sophora du chateau de Montry.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.