La moitié de l'hémisphère nord de Mars a certainement été un océan
La moitié de l'hémisphère nord de Mars a certainement été un océan © MaxPPP

L’agence spatiale américaine a indiqué lundi avoir des preuves révélant la présence d'eau liquide aujourd'hui sur la planète Mars.

La Nasa avait soigneusement préparé ses annonces. En promettant notamment ces derniers jours des révélations d’importance. C’est chose faite ce lundi : la NASA, dans une conférence de presse, a annoncé avoir des preuves qui révèleraient la présence d’eau liquide sur Mars.

Des ruisseaux de saumure ?

Les curieuses lignes qui entaillent les pentes de Mars pourraient être des ruisseaux de saumure, une solution aqueuse saturée en sel, selon de nouvelles données appuyant la thèse de l'existence d'eau liquide sur cette planète, une condition préalable à la vie. Des scientifiques américains et français déclarent avoir trouvé des signes, dans ces traces, de la présence de sels minéraux "hydratés", qui ont besoin d'eau pour leur formation. Ces résultats, obtenus grâce aux images fournies par la NASA, "appuient fortement l'hypothèse" de la présence d'eau liquide sur Mars et ce, de nos jours. Les lignes, qui peuvent faire jusqu'à quelques centaines de mètres de long sur cinq mètres de large, apparaissent sur les pentes de Mars pendant les saisons chaudes, s'allongent puis disparaissent quand les températures chutent.

La moitié de l’hémisphère nord martien était un océan

Il est largement admis que la planète rouge a possédé dans le passé de l'eau en abondance sous forme liquide, et qu'elle a encore de l'eau aujourd'hui, mais figée dans la glace souterraine. Plus tôt dans l'année, la NASA avait annoncé que presque la moitié de l'hémisphère nord de Mars avait été autrefois un océan, atteignant des profondeurs de plus de 1,6 kilomètres. Mais 87% de la précieuse substance a été perdu dans l'espace.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.