À 9.000 kilomètres de distance, la sonde Juno de la NASA vient d'envoyer des images époustouflantes de Jupiter. On y voit notamment sa fameuse tâche rouge, découverte en 1830.

La sonde Juno doit rester une vingtaine de mois en orbite autour de Jupiter
La sonde Juno doit rester une vingtaine de mois en orbite autour de Jupiter © Reuters / NASA/JPL-Caltech/Handout

Cette tâche, c'est un anticyclone plus grand que la Terre elle-même (son diamètre est 1,3 fois supérieur), et qui dès 1830 a intrigué les astronomes. Grâce aux images mais aussi aux autres données envoyées par Juno, les scientifiques vont tenter de mieux comprendre ce phénomène à la surface de la planète géante gazeuse.

Juno, c'est un peu comme si la NASA avait offert un carnet de 37 tickets de manège aux astronomes : la sonde à 1,1 milliard de dollars va en effet réaliser 37 survols de Jupiter, la plus grande planète du système solaire, composée essentiellement d'hélium et d'hydrogène, un peu comme les étoiles.

Jamais la tâche rouge n'avait été observée d'aussi près, jamais un tel niveau de détail atteint. D'autant qu'en ajoutant du contraste aux images, on voit plus de détails dans ce vortex : on dirait un cyclone vu d'en haut. Un cyclone qui dure depuis plusieurs siècles.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.