Ravine de Mars,
Ravine de Mars, © NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona

Le 28 septembre la NASA annonçait dans un communiqué une découverte majeure sur Mars, celle de la présence d'eau liquide. Le coup de com est réussi mais qu'y a-t-il derrière l'annonce du planétologueJim Green ?

La découverte d'eau liquide sur Mars suscite tout les espoirs et tout les fantasmes. Mais pas encore la possibilité de préparer des glaçons. Pour en parler, Mathieu Vidard et Axel Villard-Faure reçoivent Marion Massé (géologue au laboratoire de planétologie et géodynamique de Nantes) et Philippe Hénarejos (rédacteur en chef de Ciel et Espace magazine).

En fait la présence d'eau sur la planète rouge n'est pas une totale nouveauté. Depuis les observations de la sonde Mariner 9 , lancée en 1971, les scientifiques avaient connaissance de réseaux d'anciennes vallées fluviatiles. Il y a donc eu a une époque très lointaine, grâce à une pression atmosphérique et une température suffisante, de l'eau qui s'écoulait.

Les ravines observées par la sonde Mars Reconnaissance Observer confirment bien la présence d'eau sous forme liquide. Elles sont étroites et longues et se développent en quelques semaines pendant l'été martien. La sonde a observé dans la composition des sols des sels minéraux cristallisés. Aupravant, ces derniers ont absorbé l'humidité de l'air et se sont liquéfiés. Et cette eau est extrêment salée.

La question qui ne trouve pas encore de réponse c'est l'origine de cette eau. Cette eau présente sur Mars est-elle passée dans le sous sol ? Est-elle dans l'atmosphère, en sachant que cette planète est très sèche ? Il y fait - 20 ° et l'atmosphère est chargée en dioxyde de carbone.

La vie est-elle possible sur Mars avec ces nouveau éléments ? Selon Marion Massé, elle n'est pas impossible puisqu'on retrouve certaines similarités avec certains déserts comme Atacama. Mais cette hypothèse reste très improbable.

►►► Le mardi 6 octobre, la "Tête au Carré" sera en direct de l'Observatoire de Haute-Provence pour les vingt ans de la découverte de la première Exoplanète.

►►► Visitez à Nantes l'exposition "Voyage Planétaires, sur la trajectoire d'une comète".

Retrouvez la Tête au Carré

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.