Des astronomes européens annoncent qu'ils dévoileront une nouvelle exoplanète en octobre prochain. Ce serait la plus proche de la Terre.

Une exoplanète aurait été découverte à 40.000 milliards de kilomètres de la Terre
Une exoplanète aurait été découverte à 40.000 milliards de kilomètres de la Terre © Maxppp / ESO

Cette planète mystère, dont les astronomes gardent le secret pour eux jusqu'en octobre, est la plus proche de la Terre, après la soleil. Elle a été détectée à 4,24 années-lumière de nous, soit 40.000 milliards de kilomètres, autour de l'étoile Proxima du Centaure. Le précédent record était de 14 années-lumière.

On sait qu'elle serait rocheuse, comme la Terre, mais sa fiche d'identité s'arrête là. La quête d'exoplanète (qui désigne une planète située hors du système solaire) est devenue si palpitante, que certains astronomes n'arrivent pas à tenir leur langue, d'où cette première information qui a fuité dans le journal allemand "Der Spiegel".

L'annonce devrait être faite par l'ESO, l'Observatoire Austral Européen, qui possède des télescopes au Chili, dans le désert de l'Atacama et à La Silla. C'est depuis cette région que la découverte aurait eu lieu.

A la recherche d'une trace de vie 

On dénombre actuellement 4.000 exoplanètes. La première a été découverte par une équipe suisse en 1995. Depuis, il en arrive de nouvelles régulièrement, alors les astronomes font le tri. Ils recherchent désormais des exoplanètes dites habitables, comme la Terre, pour y chercher des indices de vie. Habitable signifie dans ce contexte une planète rocheuse et non gazeuse, ni trop chaude ni trop froide, donc à bonne distance de leur étoile pour espérer y trouver de l'eau liquide. La taille doit faire une à deux fois celle de la Terre.

Il faut beaucoup de patience pour récolter ces informations : comme les moyens d'observation ne sont pas encore assez puissants, il faut scruter la planète pièce par pièce, comme un puzzle. Et à chaque nouvelle découverte, les astronomes comprennent un peu mieux comment se forment les systèmes solaires.