La viande sera bientôt étiquetée par étoiles
La viande sera bientôt étiquetée par étoiles © MaxPPP

De la viande étoilée. C’est ce que souhaite le gouvernement. Les morceaux seront classés de une à trois étoiles selon leur qualité. Un arrêté du ministère de l’Economie a été publié le 30 juillet au Journal Officiel.

Le document précise que pour donner une information au consommateur "plus simple et plus compréhensible", les bouchers pourront à partir de décembre prochain utiliser des termes génériques comme "steak" ou "rôti" et n'auront plus besoin de détailler le nom précis du muscle (tendre de tranche, jumeau...), "peu connu" des clients, précise l'arrêté.

Mise en place avant la fin de l'année

Cette nouvelle dénomination s'accompagnera d'un classement par étoile selon la qualité de la viande. Semblable à celle des hôtels. Un morceau de viande trois étoiles correspondant à la qualité maximale et une étoile au "potentiel de qualité le moins élevé". Par exemple, un steak ou un rôti issu d'un rond de tranche affranchi seront classés trois étoiles; tandis qu'un steak ou un rôti découpés dans un talon du tendre de tranche, bénéficieront seulement d'une étoile.

Cette nouvelle dénomination concernera les viandes de boeuf, de veau et d'ovins. Une recommandation du mode de cuisson sera également mise en avant. Le nouveau dispositif devrait être intégré d'ici la fin de l'année dans la majeure partie des grandes et moyennes surfaces.

Pour Olivier Andrault, chargé de mission alimentation à l'UFC-Que-Choisir, ce sytème étoilé est satisfaisant.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.