David Weeks, neuropsychologue britannique, a peut-être trouvé le secret pour avoir l'air plus jeune : une activité sexuelle régulière.

Couple au lit
Couple au lit © Getty

Contrairement à une idée reçue, les animaux ne copulent pas QUE pour se reproduire. Il est vrai qu'il existe assez peu de publications sur le plaisir dans le monde animal. Or, ils seraient nombreux à s'accorder quelques parties de pattes en l'air....   

Chez les mammifères, l'Homme est bien évidemment le champion toutes catégories en la matière. Nous sommes tous accros aux hormones en -ine : lulibérine, ocytocine, dopamine, sérotonine, endorphine, phényléthylamine....  

On savait déjà que l'orgasme régulier est bon pour la santé. Les endorphines, antidouleurs naturels, sont efficaces contre la migraine. Des chercheurs britanniques ont démontré il y a quelques années que deux éjaculations par semaine réduiraient de moitié les risques de mortalité chez l'homme. Une étude récente va encore plus loin. 

Faire l'amour permettrait de paraître plus jeune 

C'est presque par hasard que David Weeks, neuropsychologue britanique, est arrivé à cette conclusion

Son enquête portait, au départ, sur le meilleur moyen de paraître plus jeune, à ses yeux : la pratique d'une activité sportive régulière. 

Un panel de 3500 personnes a été constitué : des hommes et des femmes, de 20 à 104 ans (avec une majorité de quinquagénaire). On leur a demandé de raconter leur quotidien jusque dans les moments les plus intimes. 

Lors de l'analyse des ces entretiens, les équipes du Dr Weeks ont eu la confirmation que ceux qui paraissaient le plus jeunes étaient bien ceux qui pratiquaient une activité sportive régulière, mais aussi qu'ils avaient, en moyenne, trois rapports sexuels par semaine.  

Plusieurs autres critères ont été relevés par les scientifiques : 

  • Avoir des activités sociales avec des gens de sa génération  
  • Etre marié avec une personne plus jeune  
  • Prendre un traitement hormonal substitutif après la ménopause

(Ré)écoutez Les Savanturiers

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.