Des experts de l’OMS sont formels : boire des boissons très chaudes pourrait provoquer des cancers de l’œsophage.

Le café à plus de 65° est bien dangereux pour la santé
Le café à plus de 65° est bien dangereux pour la santé © Fotolia / al62

L’étude émane du Centre international de la recherche sur le cancer (CIRC/IARC), qui a mandaté plus d’une vingtaine d’experts. Selon son directeur, les résultats publiés dans la très sérieuse Lancet Oncology sont formels : " La consommation de boissons très chaudes est une cause probable de cancer de l'œsophage, et c'est surtout la température, plutôt que les boissons elles-mêmes, qui semble être en cause ".

Des risques quand la température dépasse 65°

Ce sont les habitués du café bouillant qui sont mis en garde, puisque la température visée est celle de 65°, voire plus. En revanche, consommés à température normale, le café et le maté (une infusion de feuilles) sont mis hors de cause.

Les 23 experts de l’OMS ont mené leurs recherches à travers plusieurs pays, où thé et café sont traditionnellement bu très chaud : Chine, Iran, Turquie, Amérique Latine, et la majorité des cancers de l'oesophage proviennent effectivement de certaines régions d'Asie, d'Amérique du Sud, ou d'Afrique de l'est. En revanche, les risques de cancer de l’œsophage liés à ces pratiques sont écartés en Amérique du Nord.

Dans les classifications de l’OMS, le café n’est aujourd’hui plus considéré comme cancérogène (il l'était pourtant en 1991, soupçonné d'être impliqué dans des cancers de la vessie), tandis que le tabac et l'alcool restent les premières causes de cancer au monde.

Le cancer de l'oesophage est la huitième cause la plus fréquente de cancer dans le monde (400.000 décès enregistrés en 2012).

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.