Liane, 6 ans, a laissé cette question sur le répondeur des "P'tits Bateaux" de France Inter :"Pourquoi en montagne, plus qu’on s’approche du soleil, plus qu’il fait froid ?". Cette question nous est souvent posée… Le météorologiste Emmanuel Bocrie nous explique.

Soleil en haute montagne
Soleil en haute montagne © Getty

On pourrait reformuler la question de Liane ainsi : 

Comment l'air se chauffe ?

Le soleil dans la journée nous envoie ses rayons. Les rayons traversent l'atmosphère sans quasiment avoir d'influence sur elle.

Les rayons vont taper sur le sol, et là, la lumière nous renvoie ce que nous appelons des infrarouges. Les rayons chauffent le sol. Le sol en chauffant va réchauffer les premières couches de l'air, qui vont à leur tour chauffer les suivantes et ainsi de suite...

Et que se passe-t-il lorsque le temps est couvert ?

Très concrètement, il y a une expérience assez simple pour comprendre ça.

Reprenons : en traversant l'atmosphère, les rayons du soleil ne lui donnent donc que peu d'énergie. Et c'est lorsqu'ils vont taper soit sur le sol, soit sur la mer, soit sur les objets ou sur les êtres vivants, que les rayons vont se transformer en infrarouge.

En été, lorsque le ciel est très dégagé, la température redescend beaucoup en cours de nuit, parce qu'il n'y a pas de nuages, et donc les infrarouges qui viennent du sol partent vers l'espace. 

Or, s'il y a des nuages en cours de nuit, la température descend beaucoup moins. Les infrarouges en repartant vers l'espace rencontrent les nuages, qui les renvoient vers le sol, et ainsi préservent un peu de chaleur.

Les nuages, c'est un peu comme un couette !

Aller plus loin

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.