Les coraux ne couvrent que 0,1% de la superficie maritime totale de la planète, mais ils abritent le tiers de la biodiversité marine et ont un rôle économique majeur pour les populations qui vivent de la pêche. En guise de plaidoyer pour les préserver, l'Unesco propose une splendide exposition sur ses grilles à Paris.

Les coraux abritent un tiers des espèces marines
Les coraux abritent un tiers des espèces marines © Alexis Rosenfeld

C'est à une immersion que le photojournaliste Alexis Rosenfeld convie les passants devant les grilles de l'Unesco, à Paris. 

.
. / Alexis Rosenfeld

Alexis Rosenfeld expose ses photos après deux ans de travail et 400 heures de plongée dans les récifs coralliens de Madagascar, des Maldives, de la Mer rouge, ou de la Polynésie.

Les scientifiques appellent à protéger les coraux survivants et à limiter nos émissions de gaz à effet de serre
Les scientifiques appellent à protéger les coraux survivants et à limiter nos émissions de gaz à effet de serre / Alexis Rosenfeld

On estime que le quart des récifs coralliens sont aujourd'hui endommagés, essentiellement par la réchauffement climatique. Avec la vague de chaleur survenue en 2016, 30 % des coraux de la Grande Barrière de corail, en Australie, sont morts.

Le corail blanchit quand il stresse parce que l'eau est trop chaude, ou à cause de la pollution. Ça ne plait pas à l'animal qui tire sa nourriture d'une algue avec laquelle il vit en symbiose. Du coup, il se met à rejeter son repas. Le réchauffement climatique accentue le phénomène.

.
. / Alexis Rosenfeld

L'exposition sur les grilles de l'Unesco renvoie aussi pour chaque photo à des interviews de scientifiques, accessibles via votre mobile par QR code.

.
. / Alexis Rosenfeld

"Récifs coralliens, un enjeu pour l'Humanité", du 2 juin au 30 août 2018, 7, place de Fontenoy, Paris (7e). Gratuit.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.