Médicaments
Médicaments © CC viZZZual.com
On l'apprenait ce week-end, quatre personnes sont décédées après avoir pris la pilule Diane 35. Normalement prescrite pour soigner l'acné, son usage a été largement détourné en pilule contraceptive. Ces décès rappellent que les médicaments ne sont pas des produits sans danger. Ce sont des produits chimiques et tous présentent des effets indésirables. Récemment, la ministre de la Santé Marisol Touraine a précisé que la question de la pharmacovigilance (la surveillance des effets indésirables des médicaments) allait faire l'objet d'une "mise en plat" parce qu'"il y a un certain nombre d'éléments qui laissent à désirer" à la fois "dans la relation entre la Haute autorité de Santé (HAS) et l'agence du médicament (ANSM), et dans la façon dont l'ANSM peut être amenée à traiter de l'information". Les effets secondaires des médicaments sont à l'origine de 10.000 décès par an en France pour la Caisse d’Assurance Maladie. Pour la revue Prescrire ce serait même 20.000 morts. Et même lorsqu'on n'arrive pas à une telle extrémité, la prise d’un médicament n’est jamais chose anodine. Et il ne faut pas négliger de lire la notice. _Les explications de Bruno Rougier_
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.