Les oiseaux sont-ils capables de sentiments ? Peuvent-ils éprouver de l'amitié pour d'autres oiseaux ? De qui tombent-ils amoureux ? Quelles conséquences la captivité a-t-elle sur leur vie sentimentale ?

Les oiseaux sont-ils capables de sentiments ?
Les oiseaux sont-ils capables de sentiments ? © Getty / Juana Mari Moya

Dans l’émission Les P’tits Bateaux de Noëlle Bréham Josépha posa la question suivante : les oiseaux peuvent-ils ressentir de l’amitié ?

Une question pertinente qui méritait la réponse de Marie-Hélène CHIARISOLI, vétérinaire, attachée au Muséum National d’Histoire Naturelle : 

Les oiseaux peuvent ressentir de l’amitié, ou de l’inimitié, pour d’autres oiseaux. Mais aussi éprouver des sentiments pour un chien ou un chat. Ils ont même des coups de foudre, comme des « coups de haine ». C’est frappant. 

Souvent on pense que les oiseaux aiment vivre à deux. Ce qui est vrai, ils doivent vivre par paire. Mais parfois quand on leur emmène un autre oiseau. On sent tout de suite qu’il va y avoir un problème et que le nouvel arrivant va se faire « déchiqueter ». Ce qui n’arrive pas vraiment, mais c’est un problème.

Conséquence d’une vie trop proche des humains… Les oiseaux, capables de sentiments, peuvent en tomber amoureux.

La vétérinaire prend l’exemple du perroquet élevé en captivité et qui donc éclot dans un couvoir. L’éleveur prend l’œuf pour le protéger. Sinon en le couvant les parents pourraient l’écraser. Puis on élève l’oisillon. Et dès qu'il ouvre les yeux, que voit-il en premier ? Un humain, il le considérera alors comme son congénère. 

Dès lors qu'il vieillit, la "puberté" commence à le travailler, et il cherche à se reproduire en toute logique avec un de ses congénères. Mais comme pour la plupart des oiseaux d’élevage la première personne qu’il a vue est un humain, il tombe alors amoureux de ce dernier. Au point que si on lui amène un autre oiseau : il s’en fiche !

On veut toujours que la nature nous obéisse, mais on devrait obéir à la nature.

Ensuite, toujours à la puberté, il change d’amoureux. Si dans une famille humaine, il était proche du père, il en change pour son épouse, ou sa fille…

Donc, si on prend un oiseau chez soi, il ne faut pas l’encourager à vouloir se reproduire avec un humain, autrement dit s'il montre trop de signes d'affection, le propriétaire serait avisé de ne pas trop s'en émerveiller. Sinon cela risque d'entraîner chez lui des frustrations. Et si on veut élever un oiseau, il vaudrait mieux le prendre avec ses parents…

Ecouter la réponse de Marie-Hélène Chiarisolli : 

3'15

Les oiseaux éprouvent-ils des sentiments ?

Par France Inter

Ecouter l'émission Les P'tits bateaux 

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.