Cette campagne nationale tente de donner envie aux jeunes, et notamment aux filles, de se lancer dans les métiers d'avenir de la science et des nouvelles technologies.

Science Factor, une rencontre entre les jeunes et la science
Science Factor, une rencontre entre les jeunes et la science © Capture YouTube

Cela passe d'abord par des rencontres, organisées ce mardi dans toute la France, entre collégiens et lycéens d'un côté, et des acteurs clés du développement scientifique, médical, technique... Elles mobilisent près de 25 000 adolescents, invités à venir découvrir des musées, des centres de recherche, des universités, et peut-être de trouver leur vocation.

L'originalité de Science Factor, c'est l'implication à part égale des filles et des garçons, en particulier via le "prix Science Factor", un concours qui propose aux jeunes de la sixième à la terminale de mener "un projet scientifique ou technique innovant, une invention ayant un impact positif clairement démontré au niveau sociétal, économique ou environnemental". Les équipes doivent rassembler quatre personnes au maximum, et surtout être menées par des filles. D'ailleurs, la présentation vidéo du concours fait la part belle à des modèles féminins célèbres.

Les équipes doivent réaliser une vidéo illustrant leur projet, et le présenter sur Facebook pour le soumettre au vote des internautes. Lors de la précédente édition en 2015, plus de 16 800 personnes avaient voté...

Concrètement, ça donne quoi ? En 2015, les lauréats avaient imaginé un système permettant aux élèves de choisir leur repas à la cantine en fonction de leurs envies mais surtout de leurs besoins, en se basant sur leur taille, leur poids, les activités physiques prévues dans la journée. Côté lycéens, ce sont des bouées dérivantes permettant de mesurer en temps réel la pollution de l'eau qui avaient remporté le prix 2015.

Mais les idées sont encore plus variées, d'une application smartphone pour aider les personnes handicapées à trouver des places de parking adaptées libres à des volets "intelligents" capable de filtrer la pollution aérienne et sonore, en passant par des distributeurs de médicaments à l'unité ou un système pour recharger son smartphone en utilisant la chaleur de son propre corps...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.