Quelles sont les caractéristiques de l'addiction sexuelle ? Que recherche-t-on avec ce comportement ? Peut-on le devenir ? L'infidélité est-elle un synonyme ?

addiction sexuelle : 5% de la population est concernée par cette pathologie
addiction sexuelle : 5% de la population est concernée par cette pathologie © Getty / ChristopherBernard

Dans La Tête au carré, Mathieu Vidard et ses invités François-Xavier Poudat et Philippe Brenot ont redéfini les frontières de l'addiction sexuelle. Ces deux psychiatres et sexologues s'intéressent à la manière de penser qu'ont les addicts.

Aujourd'hui 5% de la population est concernée par cette pathologie. Les hommes sont plus concernés que les femmes.

Comment définir l'addiction sexuelle ?

Comme toute addiction, les scientifiques se basent sur les critères de l'échelle de Goodman pour établir un diagnostic. A savoir :

  • Perte de contrôle
  • Répétition de manière pulsionnelle de comportements quasi identiques
  • Envahissement du quotidien
  • Incapacité à freiner (malgré des efforts pour)
  • Syndrome de manque
  • Augmentation des effets pour avoir des effets supplémentaires

Par exemple, les pervers ne consultent pas (sauf en cas d'obligation par la justice). Car ce qu'il faut avant tout retenir c'est que le plaisir n'est pas le moteur de l'addiction sexuelle.

Que recherche-t-on avec ce comportement ?

Les personnes atteintes cherchent la satisfaction d'un besoin : apaiser une tension, s'affirmer, se déstresser, exister, remplir un vide ou même cicatriser les traumatismes.

C'est pour cela qu'il est très important pour les psychiatres d'avoir connaissance de tout ce qu'a vécu le patient avant. Parfois, certains sont diagnostiqués addict, alors même que leur vie sexuelle n'a pas encore commencé.

Qui sont les addicts ?

Aujourd'hui les gens qui ont une forte activité sexuelle ne sont pas forcément addicts. Tout comme les infidèles. On distingue cependant dans l'addiction sexuelle, les comportements dits excessifs et les comportements anormaux pour les personnes qui ont des déviances comme les exhibitionnistes, les "frotteurristes"...

L'addiction est identifiée si et seulement si il y a souffrance de la personne et/ou de son entourage.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.