C'est la conclusion surprenante d'une étude de chercheurs publiée fin août dans le magazine Nature Geoscience.

Mars
Mars © ESA

L'étude publiée par Aymeric Spiga, chercheur CNRS au laboratoire météorologique dynamique à Paris et ses collègues David P. Hinson, Jean-Baptiste Madeleine, Thomas Navarro, Ehouarn Millour, François Forget et Franck Montmessin.

Grâce à eux on peut enfin comprendre les mystérieuses observations depuis l'orbite et le sol de la planète Mars, des nuages d'eau sur cette planète.

Des nuages et des tempêtes de neige

Sur Mars, n'oublions pas que la température moyenne est de - 63°C, c'est-à-dire qu'il y a fait beaucoup plus froid que sur Terre.

Selon les chercheurs, "Bien qu'elle contienne moins de vapeur d'eau que l'atmosphère terrestre, l'atmosphère martienne accueille des nuages. Ces nuages, composés de particules d'eau-glace, influencent le transport de la vapeur d'eau et les variations saisonnières de dépôts de glace."

Les simulations numériques pratiquées par les chercheurs montrent que chaque nuit des tempêtes de neige "convectives" font rage dans certaines régions. La découverte de ce phénomène permet d'expliquer pour la première fois deux mystérieuses observations obtenues par des missions spatiales récentes : des couches mélangées nocturnes, et des précipitations sous les nuages de glace d'eau.

La convection en terme météorologique désigne les variations de températures à l'intérieur d'un même nuage, comme les cumulus dans l'atmosphère terrestre. Ces tempêtes de neige n'ont lieu que la nuit.

Pour Aymeric Spiga, "La découverte de tempêtes de neige sur Mars est importante pour la compréhension du climat de Mars, et pour sa future exploration robotique et humaine. En effet, ces tempêtes locales mélangent fortement l'eau dans l'atmosphère de Mars, et leur impact n'est pas pris en compte dans les modèles de climat martien existants. Les implications des travaux des chercheurs s'étendent même au passé récent de Mars, lorsque les conditions de forte obliquité de la planète ont donné lieu à un cycle de l'eau plus intense et à un déplacement des grands glaciers des pôles vers les tropiques".

Schéma des précipitations nocturnes sur Mars
Schéma des précipitations nocturnes sur Mars / Nature Geoscience

Rappelons que Mars est l’une des 4 planètes rocheuses du Système solaire. Sa température moyenne est de -63°C. On l'appelle la « planète rouge » car sa surface est riche en oxyde de fer de couleur rougeâtre. On y trouve également de nombreux volcans très élevés et de profonds canyons. Mars possède 2 petits satellites naturels connus : Phobos (d’une taille d’environ 22 km et situé à 9 400 km de Mars) et Deimos (environ 13 km et situé à 23 500 km de Mars).

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.