Curiosity
Curiosity © NASA

La planète rouge est plus bleue qu'on ne le pensait : c'est la dernière découverte du robot Curiosity, en vadrouille sur la planète rouge depuis plus d'un an. Il vient de découvrir de l'eau, dans des quantités qui surprennent les scientifiques.

Oui, le sol de Mars contient bien de l'eau... Et en quantité surprenante. Selon les dernières analyses de Curiosity, qui a bien creusé la question, il y en a beaucoup plus que prévu.

Comment Curiosity a-t-il réalisé ces analyses ? Les explications de Sophie Bécherel.

Laurie Leshin, spécialiste de Mars à l'Institut polytechnique Rennselaer, n'en revient toujours pas.

Cela a été pour nous une surprise. Le sol à la surface ressemble un peu à une éponge qui aspire tout de l'atmosphère".

Curiosity a en fait fouillé dans le sable fin du sol martien. Quand le petit échantillon qu'il a analysé, on pensait ne trouver que du sec. En fait, il y avait environ 2% d'eau, révélée après avoir passé le tout au four, à une température de 835% pour provoquer l'évaporation du liquide.

Pour autant, il y a peu de chance que la présence d'eau ait suffi pour créer la vie sur notre planète voisine. L'atmosphère de Mars ne renferme pas de méthane, un gaz directement lié à la vie sur Terre. Encore une information qu'on doit au robot explorateur.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.