surdité
surdité © Fotolia / koszivu

Eviter la surdité à la naissance, ce sera peut-être bientôt possible. Deux équipes de scientifiques ont réussi à "réparer" un gène déficient chez des souris sourdes. Permettre à des personnes mal-entendantes d'écouter, ce ne serait donc plus tout à fait de la science fiction.

Les deux équipes sont basées à Harvard (aux Etats-Unis) et à Lausanne (en Suisse). Ensemble, elles viennent donc de réussir à "corriger" un gène qui empêchait des souris d'entendre.Dans ce cas, il s'agissait bien sûr de surdité héréditaire, liée au gène TMC1.

Créer et injecter des gènes réparateurs, c'est ce qu'on appelle la "thérapie génique". Concrètement, un gène "sain" est inoculé dans l'oreille interne des souris, leur permettant de récupérer une partie de l'ouïe. L'enjeu est désormais la transposition de cette technique à l'homme. Elle est possible chez certains enfants, juste avant qu'ils ne perdent l'ouïe. Ces gènes réparateurs doivent encore être améliorés mais d'ici 5 à 10 ans ils pourraient soigner des humains.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.