On trouve de tout dans les vaisseaux spatiaux, mais aussi en dehors. La liste des objets envoyés dans l'espace est désormais trop longue pour être exhaustive.

Plaque de Pionner placée dans les sondes Pioneer 10 et 11 en 1972 et 1973.
Plaque de Pionner placée dans les sondes Pioneer 10 et 11 en 1972 et 1973. © NASA

On trouve de tout dans les vaisseaux spatiaux : clé à molette, instruments de musique, pipettes et perceuses, en plus des ordinateurs et instruments de mesure divers. On trouve de tout également dans les objets flottants dans l'espace, envoyés pour laisser des traces ou émettre des signaux.

Des animaux 

La première chose que l’Humanité ait envoyé dans l’espace est un animal. La chienne Laïka a été propulsée dans l’univers le 3 novembre 1957, à bord du Spoutnik 2. Elle est morte très rapidement, en quelques heures, sous l’effet du stress et de la chaleur excessive. Au total, les Russes ont envoyé 13 chiens dans l’espace entre 1957 et 1966. 

En 1985, le crâne d’un dinosaure Maiasaura et des coquilles d’œufs ont passé un an dans l’espace à l’occasion de la mission Spacelab2 en 1985. 

De quoi manger

Pour Yuri Usachov, Pizza Hut a fait livrer une pizza en avril 2001 sur la Station spatiale internationale (ISS). Pour l'occasion, il a fallu changer la recette. L'opération aurait coûté plus de 800 000 euros à la firme. 

L'Association de défense et promotion des charcuteries (ADPC) et des collégiens de Franche-Comté ont fait voyager une saucisse de Morteau dans un ballon-sonde à plus de 32 000 mètres d'altitude. Mais c’est sur Terre que la saucisse est retombée, puisque le ballon a explosé, relâchant la nacelle avec la saucisse dans les airs ; leur signal a été perdu à 1 500 mètres d’altitude au-dessus de la Suisse. 

Des armes (qui reviennent sur Terre)

Le fusil TP-82 des cosmonautes russes à bord des vaisseaux Soyouz
Le fusil TP-82 des cosmonautes russes à bord des vaisseaux Soyouz / Domaine Public

Depuis le début de la conquête spatiale, les cosmonautes soviétiques étaient armés. Ils portaient un pistolet Makarov (PM) normalement attribué aux policiers. En 1965, quand Alexeï Leonov et Pavel Beliaïev se sont retrouvés dans la taïga après un atterrissage d’urgence, ils se sont rendus compte que ce pistolet ne leur était d’aucune utilité face aux ours et aux bêtes sauvages. Il a donc fallu inventer autre chose. Ainsi est né le TP-82, un fusil qui se transforme en machette.

Le sabre laser de Luke Skywalker
Le sabre laser de Luke Skywalker / Nasa

Le laser de Luke Skywalker est parti dans l’espace en octobre 2007. Celui qui a servi à Mark Hamill dans la trilogie originale de la saga Star Wars a passé 14 jours en orbite à bord de la mission STS-120. Le sabre est revenu sur Terre et a été récupéré par la société de George Lucas.

Des sons et de la musique

De nombreuses expériences sonores – bruitages ou musique – ont été menées à partir de 1977 avec l'envoi des deux sondes Voyager dans l'espace. La Nasa a  essayé de s'adresser à d'éventuels extraterrestres ou aux futurs astronautes avec les Golden Records. Sur ces disques, l'agence spatiale a rassemblé des salutations dans 55 langues, des morceaux de musique et des bruits de la nature, des cris d'animaux et les sons de la vie terrestre au XXe siècle. Ils sont désormais publiés sur Terre.

La chanson Johnny B Goode de Chuck Berry ou la musique de Retour vers le futur ont fait partie des corpus de sons laissés dans l’espace par les sondes Voyager, tout comme de grands morceaux de musique classique ou des chants traditionnels du monde entier. 

Le 4 février 2008, DeepSpace, le réseau d’antennes de la Nasa, a diffusé la chanson des Beatles Across the Universe. Le message devrait arriver en 2439 près de l’Etoile polaire, de manière affaibli. Y aura-t-il des oreilles pour le capter ?

Thomas Pesquet s'est fait livrer son saxophone à bord de l'ISS en 2017. Il en a profité pour enregistrer depuis l'espace, avec le groupe des Spacelatorz sur Terre, une reprise de Ruda Salska, L'Art de la joie.

De quoi se distraire

Un jouet Buzz l'Éclair a été embarqué en 2008 à bord de la mission Discovery dans le cadre d'un projet éducatif. Des élèves américains devaient étudier l’effet de l’absence de gravité sur le jouet. Buzz est revenu sur Terre au bout d’un an. 

Un plan de corps céleste très spécial  a été glissé dans les documents destinés aux astronautes d’Apollo 12. En fait il s'agissait de l'image centrale d'un numéro du magazine Play Boy. C'était une farce des techniciens de la Nasa.

L'image s'est ensuite vendue très cher aux enchères. 

En 2008, Garett Reisman a lancé pour la première fois un match de baseball, en se servant de la terre du stade des Yankees qu'il avait amenée avec lui dans l'ISS.

En 1971, Alan Shepard, a frappé deux balles de golf sur le sol lunaire, car il l'avait promis à son père. Il voyageait dans le cadre de la mission Apollo 14. Si la première balle est bien tombée à 183 mètres, on ne sait rien du sort de la seconde (Shepard n'en a jamais rien dit). 

Des œuvres d’art

13 œuvres, créations ou "expositions" ont voyagé lors de mission ou sur les stations spatiales, en orbite basse terrestre. La dernière expérience étant la création de poésie spatiale par Thomas Pesquet, sur les indications de l’artiste Eduardo Kac. 

Parmi les œuvres emportées dans l’ISS, on peut citer Prisma, une sculpture de Pierre Comte, transportée dans la station spatiale internationale par Claudie Haigneré. 

Sur la Lune, la Nasa a envoyé le Moon Museum en 1969, une minuscule plaque de céramique (1,9 × 1,3 cm ) avec des dessins des stars du pop art John Chamberlain, Forrest Myers, David Novros, Claes Oldenburg, Robert Rauschenberg et Andy Warhol.  

Fallen Astronaut est une sculpture en aluminium de 8,5 centimètres créée par Paul Van Hoeydonck. C'est une figurine d'astronaute, placée sur le sol lunaire par l'équipage d'Apollo 15 à Hadley Rille le 1er août 1971, à côté d'une plaque énumérant les 14 hommes connus à l'époque pour être décédés dans le cadre de la conquête spatiale. 

Sur Mars, on trouve déjà, à condition de pouvoir s’y promener, une peinture de Damien Hirst. Il avait en effet accepté que ces motifs de points de couleur soient embarqués sur la sonde martienne Beagle 2 en 2003. 

La carte d’identité de l’Humanité

La Plaque de Pionner placée dans les sondes Pioneer 10 et 11 en 1972 et 1973, présente un message pictural de un homme et une femme représentés nus, ainsi que plusieurs symboles fournissant des informations sur l'origine des sondes.

Les cendres d'un acteur de Star Trek

James Dooham, alias Scotty dans Star Trek
James Dooham, alias Scotty dans Star Trek / Domaine Public

Quelques grammes des cendres de Scotty dans Star Trek, c'est à dire l'acteur James Doohan, ont été mises en orbite en avril 2007. Ce jour-là la fusée-sonde SpaceLoft XL a dispersé les cendres de plusieurs héros de la conquête spatiale, et de 200 autres personnes.  

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.