oeil
oeil © CC Rémi.

Mesurer la douleur sur des patients dans le coma ou sous anesthésie, c’est désormais possible grâce au "pupillomètre".

Le premier "pupillomètre" a été mis en service à l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon.

Équipé d'une caméra infrarouge, cet appareil permet de mesurer la dilatation de la pupille. On évalue ainsi la souffrance de patients endormis.

L'intérêt du «pupillomètre» est de permettre aux médecins d'ajuster au mieux les anesthésiques donnés aux patients pendant l'opération, ou en réanimation. Mais aussi à surveiller les bébés et les personnes dans le coma.

Le reportage à Lyon de Claude Cordier

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.