18 minutes : c'est le temps passé, en moyenne, par un médecin généraliste libéral, avec chaque patient, selon une étude du ministère de la Santé. Et il lui serait difficile d'y consacrer plus de temps, puisqu'il travaille en moyenne 54 heures par semaine. Mais ne vous inquiétez pas, ça cadre bien avec leur vie privée.

S'ils déclarent en moyenne travailler 54 heures par semaine, le temps de travail des médecins généralistes libéraux varie en fonction des générations
S'ils déclarent en moyenne travailler 54 heures par semaine, le temps de travail des médecins généralistes libéraux varie en fonction des générations © AFP / Marc Le Chelard

Si vous voulez que votre médecin généraliste vous consacre plus de temps à chaque consultation, préférez une femme de plus de 50 ans qui n'a pas beaucoup d'activité. C'est ce qui ressort du Panel d'observation des pratiques et des conditions d'exercice en médecine générale, mené auprès de 3 300 praticiens par la Drees, la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques du ministère de la Santé. 

Une consultation chez un médecin généraliste libéral dure 18 minutes. C'est en tous cas ce que déclarent en moyenne les médecins interrogés. Près de 40% des généralistes déclarent qu’une consultation dure en général 15 minutes, et un tiers 20 minutes. Les femmes déclarent des consultations plus longues d’1 minute 30 en moyenne que les hommes. Par ailleurs, les 25 % des médecins ayant le volume d’activité le plus élevé (en nombre annuel de consultations et visites) consacrent en moyenne 5 minutes de moins par consultation que les 25 % ayant le plus faible volume d’activité.

Les médecins de la jeune génération ne veulent pas sacrifier leur vie privée

Les médecins généralistes libéraux travaillent 54 heures lors d'une semaine de travail ordinaire, une durée quasiment stable depuis 2014 après une baisse entre 2011 et 2014. Dans le détail, près des deux-tiers (64 %) indiquent travailler 50 heures ou plus par semaine, la moitié 53 heures ou plus et un quart 60 heures ou plus, selon cette enquête menée par téléphone d'octobre 2018 à février 2019.

"Au sein de mon cabinet médical, nous avons trois générations", témoigne auprès de France Inter Margot Bayart, médecin dans le sud de la France. "Mon associé travaille plutôt 60 heures, alors que ma jeune associée, qui a 30 ans et qui vient de s'installer, a à coeur d'amener son enfant à l'école, de pouvoir le récupérer, d'avoir une vie différente, et elle travaille quatre jours par semaine, de 9h à 18h, sauf un jour par semaine où elle travaille plus tard. J'ai 55 ans, et au début de mon activité, je travaillais jusqu'à 70 heures par semaine. Quand j'ai repris le cabinet, on travaillait même le samedi après-midi, et mon prédécesseur ouvrait le dimanche matin. Ensuite je suis passée à 50 heures, et maintenant je travaille trois jours et demi par semaine, car j'ai d'autres engagements. Mais les jours où je suis au cabinet, c'est de 8h à 20h, voire 21h ! Mais je n'aurais pas envie de retravailler six jours par semaine en temps plein en cabinet"

Sur leur temps de travail hebdomadaire, c'est aux consultations que les praticiens consacrent le plus de temps : 44 heures 30. Les tâches de coordination et de gestion leur demandent en moyenne 5 heures 30 chaque semaine, une durée en hausse depuis 2011, et ils passent 2 heures à actualiser leurs connaissances médicales. 

Mais même si la durée de travail hebdomadaire est impressionnante, 60 % des médecins généralistes déclarent que leurs horaires de travail s’adaptent, en général, plutôt bien ou très bien à leur vie privée, et ils ont pris en 2017 6,2 semaines de vacances en moyenne, contre 5,3 en 2010.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.