Don de moelle osseuse
Don de moelle osseuse © MaxPPP/IP3/Guillaume Bonnefont

Pour la seconde année consécutive, l’Agence de la Biomédecine a organisé une journée de sensibilisation au don de moelle osseuse, en association avec la Belgique, l’Espagne et l’Italie.

On connait le don du sang, le don de plaquettes, mais le don de moelle osseuse est moins connu ou il fait peur car on confond moelle osseuse et moelle épinière. C'est pourquoi l'établissement français du sang organisait samedi une journée nationale de sensibilisation.

En Allemagne quatre millions de personnes sont inscrites sur les listes des donneurs potentiels. En France, ils sont seulement 200.000 alors qu’environs 2.000 personnes atteintes de maladies graves comme des leucémies, des lymphomes (cancer du système lymphatique) ou des maladies du sang ont besoin d'une greffe de moelle osseuse chaque année en France.

Donner un peu de sa moelle osseuse peut vraiment sauver une vie

Un malade sur trois seulement bénéficiera d’un don de son frère ou du sa mère. En dehors de la famille les chances tombent à une sur un million. Ce constat terrible montre toute l’importance du don, mais aussi de la mise en commun de registres de donneurs.

Audrey Tyson s'est rendue au stand de l'établissement Français du sang à Lyon.

Il Il existe deux modes de prélèvement des cellules de la moelle osseuse : le prélèvement dans les os du bassin et le prélèvement dans le sang. En s’inscrivant sur le registre des donneurs, chaque volontaire donne son accord pour ces deux types de prélèvements.

Les donneurs doivent avoir plus de 18 ans et moins de 51 ans lors de l’inscription (on peut ensuite donner jsuqu'à 60 ans.)

►►► POUR EN SAVOIR PLUS | Le site de l'Agence de la biomédecine, l'organisme public chargé d'organiser et d'encadrer ces dons

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.