Auteur du best-seller "Sapiens : une brève histoire de l'humanité", Yuval Noah Harari revient avec "Homo Deus, une brève histoire de l'avenir". Quel sera l'homme du XXIe siècle ?

L'Homme restera-t-il maître de son avenir ?
L'Homme restera-t-il maître de son avenir ? © Getty / MATJAZ SLANIC

Yuval Noah Harari enseigne au département d’histoire de l’Université hébraïque de Jérusalem. Il est ce vendredi l'invité exceptionnel de Grand bien vous fasse d'Ali Rebeihi pour une heure d'entretien à bâtons rompus autour de Homo Deus.

Dans cet ouvrage, Hariri s'interroge sur ce que sera l'homme du XXIe siècle et offre un aperçu vertigineux des rêves et des cauchemars qui façonneront le XXIe siècle. Devant l'importance croissance que prennent les algorithmes dans notre vie quotidienne (réseaux sociaux, moteurs de recherche...) et la multiplication des données sur tout un chacun, on peut se demander si ce n'est pas la machine qui aura réponse aux multiples questions que l'Homme se pose.

De même, avec les progrès incessants de la science, de la médecine, de l'informatique et de la génétique, il n'est plus impensable de croire que les plus aisés d'entre nous pourront peut-être un jour vivre jusqu'à 150 ans en échappant à la maladie et la vieillesse. A ce sujet, Ali Rebeihi interroge Harari sur le jugement moral qu'il porte sur l'alliance du génie génétique, de l'intelligence artificielle ou de la bionique dans le but de donner naissance à une nouvelle humanité :

Cette alliance des sciences ne va pas seulement changer l'humanité, mais c'est la nature de la vie qui va changer. On va remplacer la sélection naturelle ou l'évolution par le dessein intelligent, par la création intelligente. On va créer des formes de vies non biologiques, non organiques.

Aller plus loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.