La société de modération en ligne Netino by webhelp a épluché plusieurs centaines de milliers de commentaires Facebook publiés ces derniers jours. Verdict : 94% des messages portent sur le coronavirus, ils sont plutôt pro-confinement, un peu complotistes et de plus en plus en soutien aux personnels soignants...

94% des commentaires postés ces derniers jours sur les pages Facebook des grands médias français ont trait au coronavirus
94% des commentaires postés ces derniers jours sur les pages Facebook des grands médias français ont trait au coronavirus © AFP / Beata Zawrzel / NurPhoto

Avec le coronavirus on assiste à une flambée du nombre des commentaires déposés sur les pages Facebook des grands médias français. Sur ces pages, quelque 94% des messages postés ces derniers jours concernent le coronavirus. Monopolistique. Et la majorité de ces messages sont favorables au confinement. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée en exclusivité pour France Inter par Netino by webhelp. Cette entreprise, "témoin privilégié des discussions sur Facebook", modère les pages de 180 clients français dont la plupart des grands médias, comme TF1, M6 ou L'Express.

Le nombre des commentaires Facebook augmente de 90% 

Premier enseignement de cette étude : entre le 11 mars, la veille des premières annonces sur les fermetures d'école d'Emmanuel Macron, et le 18 mars, au troisième jour du confinement, le nombre des commentaires déposés sur ces pages Facebook, "là où les gens discutent de l'actualité", selon Netino, a augmenté de 90%. 

Cette augmentation est liée au confinement. Il y a huit jours, le 11 mars, un tiers des messages sondés portaient sur le coronavirus alors que le lendemain, à l'issue des premières annonces d'Emmanuel Macron sur la fermeture des écoles, deux tiers des messages examinés portaient sur cette épidémie. Depuis lundi et les annonces sur un confinement strict, 94% des messages ont trait au coronavirus.

Des messages plutôt pro-confinement

Quelle est la tonalité de ces messages ? Chaque jour depuis huit jours, Netino a passé au crible 300.000 commentaires Facebook publiés sur ces pages Facebook. 30% des messages sondés parlent du confinement "sous un angle positif". Dans ces messages, les gens critiquent ceux qui violent le confinement. Quelque 20% des messages examinés, sont plutôt critiques vis-à-vis des mesures gouvernementales, qu'elles soient jugées trop laxistes ou trop sévères. 

Ensuite, 13% des messages portent sur les gestes barrières, 10% sont des commentaires à caractère humoristique, 7% s'inquiètent de la propagation du virus dans le futur, 5% sont des mots de soutien aux personnels soignants et 3,6% relèvent de la littérature complotiste ou des fake news. Plusieurs fake news, celle-ci ou celle-là, ont connu une viralité notable depuis le début de la crise.

"La plus grande partie des Français sont pour le confinement et un quart critique vertement ceux qui ne s'y conforment pas et beaucoup plaisante sur le sujet", résume au micro de France Inter Jean-Marc Royer, le patron de Netino. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.