Est-ce que la question du consentement est présente dans le monde animal, réputé pour sa sexualité décomplexée ? Invité dans l’émission "Pas son genre" de Giulia Foïs, Thierry Lodé, professeur d'écologie évolutive et spécialiste de la sexualité des animaux, a répondu à cette question.

Le rouge-gorge recherche le consentement de sa partenaire
Le rouge-gorge recherche le consentement de sa partenaire © Getty / Jose A. Bernat Bacete

Thiérry Lodé : "La question du consentement est la question fondamentale de la sexualité chez toutes les espèces animales. Évidemment, c'est un peu moins vivace quand on a affaire à des écrevisses, mais c'est beaucoup plus évident quand on regarde les mammifères ou encore les oiseaux.

Pourquoi le rouge-gorge chante aujourd’hui alors qu’il n’a aucune raison de le faire ? Ce n'est pas encore la période des amours. Si vous regardez attentivement, vous verrez qu'il chante parce qu'il demande : "Est ce que tu veux bien ?". Et j'ai même pu assister avant-hier à un petit rouge-gorge femelle qui venait près de lui en disant : "Ça pourra peut-être se faire, mais dans un mois ou deux. En attendant, on peut quand même faire 'un petit job'." Et le mâle lui monte dessus très vite. Ça a duré deux secondes, mais c'est bien une activité amoureuse hors-saison de reproduction."

C'est la femelle qui dit "oui" ou "non"

Thierry Lodé : "Ce n'est pas toujours respecté. Déjà dans l'espèce humaine, il y a de la violence, il n'y a pas de raison pour que dans certaines espèces animales, la violence ne l'emporte pas parfois. Mais c'est vrai que cela concerne des individus particuliers. Le plus souvent, la grande majorité des espèces cherche d'abord à s'apprivoiser, à apaiser le conflit sexuel et donc à tout faire pour que les mâles puissent avoir une chance de se reproduire avec les femelles. 

Chez les chauves-souris, y compris chez nos petits rhinolophes, le mâle va vraiment chanter, faire du bruit, venir près de la femelle, puis attendre. Si ça ne fait vraiment pas, il va aller en voir une autre. Mais auparavant, il va prendre le temps d'essayer de séduire".

Parade amoureuse
Parade amoureuse © Getty / Ray Brown / EyeEm

Aller plus loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.