Florence Dupré la Tour signe la suite de ses aventures autobiographiques entamées avec "Cruelle", où elle racontait son enfance un brin sadique avec les animaux. Elle s’attelle désormais au tabou de la sexualité dans sa famille et aux conséquences sur sa construction.

Détail de la couverture de "Pucelle" de Florence Dupré la Tour
Détail de la couverture de "Pucelle" de Florence Dupré la Tour © Dargaud

Dans la famille traditionnelle de Florence Dupré la Tour, lorsqu’on veut informer les petites filles de l’arrivée prochaine de leurs règles, on les convoque une par une solennellement pour leur dire qu’elles vont devenir femme, avoir les seins qui poussent. Et c’est tout.

On les laisse à leur ignorance entretenue depuis leur naissance…

Dans cette famille nombreuse, où le père, grand cadre, brille par son absence, on va aussi à l’église où on terrorise les enfants avec le péché de chair.

Dans Pucelle, Florence Dupré la Tour raconte avec sincérité, finesse et humour la peur immense que lui inspirent sa féminité naissante et la sexualité. Et comment elle va se dépatouiller avec son manque crucial d’informations. Elle va devenir violente, martyriser des animaux, mais aussi avoir honte.

Le tout est exposé avec un recul incroyable et beaucoup d’autodérision. La religion qui maintient les femmes en position d’infériorité en prend pour son grade. Florence Dupré la Tour se dévoile avec justesse dans un dessin économe en traits à l’encre de chine rehaussé d’aquarelle rose. Son propos salvateur, servi par un sens exceptionnel de la narration, met l'accent sur le plus gros chantier pour parvenir à l’égalité homme-femme : l’éducation.

Détail d'une plance de "Pucelle" de Florence Dupré la Tour
Détail d'une plance de "Pucelle" de Florence Dupré la Tour / Dargaud

Comment j'ai dessiné "Pucelle", la leçon de dessin de Florence Dupré la Tour

🎥 REGARDER | Plus de leçons de dessin

Feuilleter Pucelle de Florence Dupré la Tour 

Pucelle de Florence Dupré la Tour est paru chez Dargaud

ALLER LOIN 

🎧  ECOUTER | Florence Dupré la Tour dans le Nouveau Rendez-vous 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.