Non, l'amour ne dure pas trois ans, ou même 7 ans. Le bonheur amoureux et sexuel, ça existe, même sur le long terme et avec la même personne si vous le choisissez : du moins selon l'expérience des sexologues Pascal de Sutter et Julie du Chemin qui publient "Les 12 lois universelles du bonheur amoureux et sexuel".

Comment maintenir durablement une vie amoureuse et sexuelle au sein du couple ?
Comment maintenir durablement une vie amoureuse et sexuelle au sein du couple ? © Getty / Thanasis Zovoilis

Savoir ce que les gens font dans leur chambre est très difficile. Des sondages sont régulièrement faits mais les réponses sont plus ou moins vraies... et en fait, "plutôt moins" estime le sexologue Pascal de Sutter : les réponses montrent plutôt une réalité idéalisée que la réalité des couples. 

Néanmoins, de par son expérience en tant que médecin, Pascal de Sutter estime que :  

Pour la moitié des femmes, c'est devenu une corvée de faire l'amour !

Et les femmes ne sont évidemment pas les seules concernées par la misère sexuelle. Pascal de Sutter et Julie du Chemin reçoivent dans leurs cabinets des couples qui vivent des maux très récurrents :

  • des relations extraconjugales qui amènent énormément de souffrance
  • un manque de désir qui provoque des frustrations importantes
  • des troubles érectiles : "C'est devenu le problèmes n°1 chez les hommes (alors qu'avant c'était plutôt l'éjaculation précoce)" souligne Julie du Chemin.

Pour aider les couples, les deux scientifiques belges ont confronté leurs expériences et publié Les douze lois universelles du bonheur amoureux et sexuel. Ils en livrent quelques-unes...

La loi de l'impermanent

Il faut accepter que tout change, en permanence.

Dans une vie amoureuse, on traverse des moments de doute, de joie, de célibat, de rencontre : ça ne va pas durer. 

La bonne nouvelle de l'impermanence, c'est que du coup, quand on a une passe difficile sentimentalement / sexuellement, ça ne va pas durer non plus. Mais attention, quand on vit dans quelque chose qui fonctionne très bien : puisqu'on ne peut pas s'accrocher sur de l'acquis, comment l'entretenir ? 

La loi de l'acquis

À partir du moment où un prédateur a capturé une proie, il ne chasse plus. De la même façon, à partir du moment où un(e) partenaire est acquis(e), on sait qu'il(elle) est là et on ne fait plus beaucoup d'effort pour séduire, charmer, etc. Grave erreur !

La loi de l'expansion

Comme l'univers, notre nature est de nous "expanser" (de prendre de plus en plus d'espace), y compris dans notre vie amoureuse et sexuelle.

Dans le sentiment amoureux, la distance qui se met entre les deux intervenants peut provoquer un manque. Celui-ci peut être positif mais il peut aussi générer un éloignement qui peut s'avérer difficile à vivre pour le couple.

La loi de l'énergie

Quand vous mettez de l'énergie dans quelque chose, ça grandit... et quand vous retirez de l'énergie, ça rétrécit. C'est la même chose dans le couple. 

Beaucoup de gens s'imaginent que "C'était mieux avant, on était tellement amoureux, c'était fantastique". Mais avant, ils mettaient beaucoup d'énergie. Ils pensaient à s'envoyer des messages, à s'écrire des poèmes, à faire des activités ensemble, à faire des sorties. Après il pensent juste à payer les factures, s'occuper des enfants...

Quand ça ne va pas bien : posez-vous la question : quelle énergie j'y consacre ?

La loi de l'espace temps 

Si on étouffe la personne, qu'on ne lui donne pas assez d'espace, qu'on veut que ce soit sa propriété, qu'on veut la contrôler (notamment par la jalousie), c'est quelque chose qui tue l'amour, qui tue la relation durable. 

Tout ne doit pas être partagé. Les deux membres du couple doivent conserver des activités séparées l'un et l'autre, avoir encore un jardin secret.

... Et pour connaître les 7 autres lois... Lisez Les douze lois universelles du bonheur amoureux et sexuel. Vous pouvez aussi retrouver Julie du Chemin et Pascal de Sutter dans une conférence gratuite sur Facebook : le 31 janvier à 20h30 rendez-vous ici.

► ALLER PLUS LOIN | Ecoutez les deux spécialistes au micro de Mathieu Vidard dans l'émission scientifique de France Inter, La Tête au carré

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.