Le 1er mai sera confiné mais cela ne vous empêche pas de manifester en ligne. Syndicats, associations et partis politiques ont prévu le coup. Vous pouvez même, grâce à un avatar, participer à une manif virtuelle.

Une application permet notamment, grâce à un avatar, de manifester sans bouger de son canapé.
Une application permet notamment, grâce à un avatar, de manifester sans bouger de son canapé. © Capture d'écran Manif.app

En pleine période de confinement et de crise du coronavirus, hors de question de sortir dans la rue pour le traditionnel défilé du 1er mai. Ce qui ne veut pas dire que vous ne pouvez pas manifester. À coup de hashtags sur Twitter, de photos et de vidéos diffusées sur Facebook ou Instagram... Il est même possible d'organiser un rassemblement virtuel sur une carte, avec avatars et slogans. Petit tour des initiatives pour manifester sans bouger de votre canapé.

L'appel des syndicats et d'organisations à s'afficher sur les réseaux sociaux

Cette fois pour le 1er mai, pas de banderoles en tête de cortège mais des slogans à crier sur le web. Dans un communiqué, l'intersyndicale notamment composée de la CGT, FSU, l'Unef et Solidaires, veut donner à cette "journée internationale de lutte des travailleuses et travailleurs un écho tout particulier dans le contexte de crise sanitaire". Elle exhorte : "Même confiné.e.s, manifestons toutes et tous le 1er-Mai depuis chez soi, avec des pancartes, banderoles, ou en envahissant les réseaux sociaux."

La CGT, notamment, invite à se prendre en photo avec une pancarte et un slogan qui débute par la formule "Le jour d'après, je veux..." Le syndicat incite ensuite à partager les productions sur les réseaux sociaux, accompagnées du hashtag #1maicgt. 

Plus largement, 25 organisations, syndicales, mais aussi des organismes comme Attac, Greenpeace, Youth For Climate ou Oxfam, appellent à donner de la voix. Elles invitent à télécharger cette pancarte, l'imprimer, la remplir avec un contenu de votre choix (texte, photo, dessin), avant de la diffuser. "Rendons visibles, exprimons ce que nous voulons : un changement de cap, pour un futur écologique, social, féministe et démocratique !", presse par exemple Greenpeace.

Les partis politiques en ordre de bataille sur le web

Différents partis politiques, à défaut de pouvoir comme il est de tradition battre le pavé, incitent les militants à prendre part à un 1er mai "en ligne". C'est le cas par exemple du Rassemblement national, qui organise son 1er mai dès 11h sur la chaîne Youtube et la page Facebook de Marine Le Pen :

Une manifestation en ligne, c'est aussi ce que prévoit la France Insoumise. Au programme notamment, une "casserolade" : à midi pile, frapper le plus fort possible sur des casseroles "pour dénoncer l'improvisation du gouvernement dans la gestion de la crise du coronavirus." 

"Nous invitons à participer à une manif en ligne avec le hashtag #PlusJamaisÇa", en filmant ou photographiant votre casserolade et en la diffusant sur les réseaux sociaux", précisent les organisateurs de l'événement sur la page Facebook dédiée.

La France Insoumise prévoit une "casserolade" aux fenêtres pour le 1er mai.
La France Insoumise prévoit une "casserolade" aux fenêtres pour le 1er mai. / Capture d'écran page Facebook France Insoumise

Du côté du Parti Communiste, le hashtag en vigueur est #MasquésPasMuselés. Le PCF incite ainsi à partager autant que possible messages, pancartes, vidéos de mini-manifestations confinées, que le parti diffusera ensuite via les réseaux sociaux. La journée se terminera à 18 heures avec une prise de parole du secrétaire national Fabien Roussel, retransmise en direct sur Facebook.

Une appli pour manifester depuis son canapé

Participer aux défilés du 1er mai sans passer le pas de sa porte ? C'est en quelque sorte possible, grâce à une application lancée le 15 avril dernier par Antoine Schmitt, un artiste parisien interrogé par 20 Minutes. Le principe de l'appli, baptisée Manif.app, est tout simple : vous glissez votre avatar, une petite silhouette, sur l'emplacement de votre choix grâce à une carte interactive, le service de cartographie Open Street Map (équivalent de Google Maps). L'appli vous permet d'être complètement anonyme. En revanche, votre avatar, ainsi que votre slogan, sont visibles de tous les participants.

"Pas de risque de contamination. Vous pouvez ainsi simplement manifester depuis votre canapé sur la place de la République ou devant le palais de l’Elysée", explique son créateur.

Exemple de manifestations virtuelles organisées à Paris.
Exemple de manifestations virtuelles organisées à Paris. / Capture d'écran Manif.app
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.