Les familles arrivent au Vernet pour les cérémonies
Les familles arrivent au Vernet pour les cérémonies © MaxPPP / ARNOLD JEROCKI/EPA/MaxPPP

Il y a un an, un Airbus de la compagnie allemande Germanwings s'écrasait au Vernet, dans les Alpes-de-Haute-Provence. 150 morts, dont le copilote, dépressif, qui a volontairement précipité l'appareil au sol. Les familles des victimes se recueillent sur les lieux ce jeudi.

Les 600 proches des 149 victimes ont participé aux cérémonies de commémoration au Vernet. Les familles ont été acheminées en France par la Lufthansa , dont Germanwings est une filiale à bas coût. Les familles sont en majorité allemandes et espagnoles, le vol Germanwings reliant Barcelone à Dusseldorf. 72 victimes sont allemandes, 50 espagnoles, les autres étant issues de 17 nationalités différentes.

Des commémorations privées

Les proches des victimes ont pris part, à partir de 10H30 environ, à une commémoration privée , organisée par la Lufthansa dans le village. Parents, grands-parents et enfants, fleurs à la main, se sont dirigés en silence vers les tentes blanches dressées pour les accueillir.

Chaque prénom de victime a été cité, puis une minute de silence a été observée à l'heure précise du crash, 10h41. Des proches ont ensuite pris la parole, des choeurs ont chanté, puis ils ont déposé des roses blanches au pied de la stèle érigée au Vernet. Les familles se sont rendues au cimetière de la commune, où des restes humains non identifiés ont été inhumés dans une tombe commune.

La trajectoire de vol de l'A320 de la Germanwings
La trajectoire de vol de l'A320 de la Germanwings © Radio France / idé

Plusieurs dizaines de personnes pourront également monter au col de Mariaud, à 1.561 mètres, en 4x4 puis à pied, pour atteindre le lieu exact où l'avion s'est écrasé, dans les montagnes.

Marie-Christine Lauriol a rencontré François Balic, le maire du Vernet., "les familles ne peuvent pas comprendre cette folie humaine. Certains m'ont dit : malgré le temps, malgré toutes mes convictions religieuses, je n'arrive pas à accepter ce qui s'est passé".

Des cérémonies également en Espagne et en Allemagne

A l'aéroport de Barcelone, des dizaines de proches ont participé mercredi à un rassemblement du souvenir, aux côtés de représentants des autorités, dont le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy.

A Düsseldorf , les proches des 72 victimes allemandes se sont recueillis en privé dans une pièce du silence dans le principal terminal de l'aéroport.

Plus de 600 proches ont participé à Marseille mercredi à une cérémonie religieuse interconfessionnelle.

A Haltern Am See , commune allemande de Rhénanie du Nord Westphalie, les habitants se sont recueillis dans le centre ville ce jeudi matin. C'est de cette commune qu'étaient originaires 16 lycéens de seconde et leurs deux enseignantes morts dans le crash. Ils revenaient d'un programme d'échange scolaire en Catalogne.

La responsabilité du copilote établie

L'enquête judiciaire en France, et celle du Bureau Enquête Analyses ont rapidement conduit à la mise en cause du copilote, qui souffrait de graves problèmes psychologiques et qui a précipité volontairement l'appareil au sol.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.