jeux en ligne
jeux en ligne © Radio France
Poker, paris sportifs ou hippiques. Trois ans après l'ouverture du marché, les jeux en ligne ont le vent en poupe. L'an dernier, quelques 2,5 millions de Français ont ainsi misé près de 9,5 milliards d'euros. Mais la moitié de cette somme est misée par seulement 1% des joueurs. 25.000 personnes, dont certaines jouent avec excès avec pour conséquence l’isolement, la perte de contrôle et l’appauvrissement. L'Arjel, l'autorité régulatrice du secteur vient de rendre public un rapport avec 33 propositions. Un rapport remis au gouvernement il y a un mois pour mieux lutter contre l'addiction des jeux en ligne. Le rapport de l'Arjel propose quatre types de recommandations : amélioration des dispositifs d'information et de sensibilisation des joueurs et du public; renforcement et adaptation des mécanismes de régulation; détection, accompagnement et traitement des joueurs problématiques; mesure de l'importance et des évolutions de la pathologie en France et de l'efficacité des dispositifs de prévention. Parmi ses recommandations, l'Arjel demande d'interdire toute relance de la part d'un opérateur vers le joueur qui vient de clôturer son compte ou qui arrête momentanément de jouer. Le gendarme des jeux en ligne suggère par ailleurs de faciliter l'inscription sur le fichier des interdits de jeux du ministère de l'Intérieur des joueurs qui le désirent _Nour-Eddine Zidane a rencontré Pierre, un accro du poker en ligne_
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.