Mot compte double, mot compte triple : le Scrabble fête ses 70 ans ce week-end au Forum des Halles à Paris. Créé en 1948, le jeu a sans aucun doute animé vos plus longues soirées d'hiver, en famille ou entre amis. Mais, tiens, connaissez-vous les mots les plus chers à placer sur le plateau au début du jeu ?

Le Scrabble a été créé en 1948.
Le Scrabble a été créé en 1948. © Maxppp / Sébastien Jarry

Et si vous arriviez à épater tout le monde en sortant, à votre prochaine partie de Scrabble, le mot le plus cher possible dès le premier coup ? Alors, on ne va pas se mentir, c'est très (très) compliqué, voir quasiment impossible. Mais pour l'anniversaire du jeu - il fête ses 70 ans ce week-end au Forum des Halles à Paris - nous avons appelé un spécialiste pour qu'il nous donne ses antisèches pour impressionner vos amis ou votre famille.  

Pour établir cette liste, Samson Tessier, 23 ans, jeune champion de France de Scrabble en 2016 et chargé de communication de la Fédération française du jeu, a restreint le champ des possibles. Nous parlons bel et bien des meilleures combinaisons dès le premier tirage de sept lettres et pour le premier coup du jeu. Ceci implique aussi trois choses : votre main doit être terriblement chanceuse, ce premier mot déposé sur le plateau doit avoir une de ses lettres sur la case centrale et, cela va de soi, ne doit et ne peut compter que les sept lettres de votre pioche.

W.H.I.S.K.E.Y. ou W.H.I.S.K.Y.S.

"Whiskey" ou "whiskys", voilà les deux mots les plus rentables : 144 points. Nous parlions de chance, mais dans ce cas, c'est bien au-delà : une possibilité sur plusieurs millions. Voilà l'explication : ces deux mots comptent des lettres chères, à 10 points ; le W, le K et le Y. Si vous positionnez intelligemment le mot, le W compte double. Viennent s'ajouter pour quelques points les petites lettres, le mot compte double de la case centrale et une prime de 50 points. Avec un tel début, vous êtes bien partis pour gagner la partie. 

Au fait, quelle différence entre les deux ? Au contraire des "whiskys", simple pluriel de "whisky", le "whiskey" est une sorte de whisky produite aux États-Unis ou en Irlande et qui subissent une triple distillation. 

O.X.Y.D.I.E.Z.

Le deuxième mot le plus rentable est un verbe conjugué, à l'imparfait. "oxydiez", lui aussi sept lettres, du verbe oxyder, comporte trois lettres à dix points. A la place du H des "whiskey" ou "whiskys", un D qui ne vaut pas quatre mais deux points. Bravo pour vos 140 points d'un coup. 

J.U.K.E.B.O.X., J.O.C.K.E.Y.S. ou bien K.W.A.N.Z.A.S.

Voilà les mots à 138 points. O en compte huit et sans surprise, beaucoup ont une sonorité étrangère. Des mots empruntés à l'anglais ou au japonais comme par exemple le "jukebox", machine payante pour jouer de la musique, les "jockeys", cavaliers professionnels ou garçons d'écuries, le "taxiway", voie de circulation d'un aéroport pour les avions, les "yakuzas" membres de la mafia japonnaise, ou encore les "kwanzas" pluriel de la devise officielle de l'Angola. 

Empruntés à d'autres langues, oui, mais bien présents dans la longue liste des mots acceptés par l'Officiel du Scrabble. À noter : pas la peine d'essayer n'importe quoi, vous risqueriez d'agacer vos camarades de jeu ; ni de râler sur le tirage, comme Pierre Palmade, ça ne sert à rien !

J.O.U.X.T.E.Z., J.E.R.K.I.E.Z.

Vous aussi, ils vous font mal aux yeux ? Normal, c'est bien pour ça qu'ils pèsent lourd, parce que ces mots comportent encore beaucoup de lettres chères. notez le X de "jouxtez" (imparfait de jouxter, être proche de), le K et le Z de "jerkiez" (pluriel de l'indicatif imparfait de jerker, danser le jerk) et "checkez" (pluriel de l'impératif ou de l'indicatif de checker, vérifier). Pour ces prouesses de jeu - parce que oui ce serait déjà pas mal d'arriver à ça -, 134 points.

K.I.F.F.I.E.Z. et S.O.V.K.H.O.Z.

Allez, tenez bon : pour 132 points, voici "kiffiez", verbe kiffer conjugué à l'indicatif imparfait ou au subjonctif présent, aimer, apprécier franchement en argot ; un mot tiré de de l'arabe kief, la sensation de plaisir, d'extase. Le petit dernier ? le "sovkhoz", les célèbres fermes d'État du temps de l'Union soviétique. 

À vous de jouer, maintenant ! Vous êtes désormais parés pour assommer vos adversaires dès le début de la partie et peut-être entamer une grande carrière de champion. Si votre partie tourne mal, vous n'aurez qu'à vous inspirer des Morins dans Les Bronzés, pour vous débarrasser du plateau !

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.