Le professeur Israël Nisand, responsable du pôle gynécologie-obstétrique au CHU de Strasbourg, remet aujourd'hui un rapport à la secrétaire d'Etat à la jeunesse Jeannette Bougrab. Pourquoi les avortements chez les plus jeunes ne baissent-ils pas ?

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.