BORDEAUX (Reuters) - Le tribunal correctionnel de Bordeaux a définitivement abandonné mercredi les poursuites contre le photographe François-Marie Banier, soupçonné d'abus de faiblesse sur l'héritière de L'Oréal, Liliane Bettencourt.

Cette décision résulte du retrait de la plainte de Françoise Meyers, fille de Liliane Bettencourt, à l'origine de l'affaire en 2007. Le tribunal ne pouvait plus décider de poursuivre de lui-même, étant donné que le parquet a renoncé aussi à soutenir l'accusation.

"Le tribunal constate le désistement de la partie civile", a dit le président après une courte audience.

Un accord signé en décembre dernier entre Liliane Bettencourt, sa fille et François-Marie Banier a amené ce dernier à renoncer à toucher environ 600 millions d'euros d'assurances-vie. Il a conservé environ 400 millions d'euros donnés par la milliardaire, notamment sous la forme d'un ensemble immobilier à Paris.

L'héritière et sa fille ont repris les hostilités depuis cet accord, Françoise Meyers soupçonnant à nouveau l'entourage de sa mère, notamment son avocat Pascal Wilhelm, d'abuser de sa faiblesse.

Claude Canellas et Thierry Lévêque à Paris, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.