Une centaines de milliers de canards élevés à l'air libre seront abattus dans 150 communes du Sud-Ouest, dans l'espoir d'endiguer une nouvelle épidémie de grippe aviaire.

Début d'une campagne d'abattage massif de canards dans le Sud-Ouest
Début d'une campagne d'abattage massif de canards dans le Sud-Ouest © AFP / RODGER BOSCH / AFP

Un plan d'abattage massif démarre ce jeudi dans le Sud Ouest, une mesure préventive pour lutter contre la propagation de l'épidémie de grippe aviaire H5N8, qui se développe depuis quelques semaines, principalement dans le Sud-Ouest.

On a découvert près de 89 foyers dans la zone concernée, située dans les département du Gers, des Landes et des Hautes-Pyrénées, qui comprend un million de palmipèdes "en parcours", c'est-à-dire à l'air libre, exposés au passage des oiseaux sauvages qui transmettent le virus H5N8. Ces palmipèdes devront être abattus entre le 5 et le 20 janvier, précise le ministère de l'Agriculture dans un communiqué. La Dordogne - où aucun cas n'a été découvert pour l'instant - n'est pas touché pas ce plan d'abattage. La mesure concernera en priorité environ 800.000 oiseaux sur les 1,3 million situés dans la zone, selon le Comité interprofessionnel des palmipèdes à fois gras.

►►►CARTE | Grippe aviaire en France : près de 430.000 volailles abattues depuis le mois de novembre :

Une manifestation des éleveurs et chasseurs est prévue ce jeudi devant la préfecture d'Auch avant le début de cette opération d'abattage.

►►►ÉCOUTER | Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne, interrogé par Guillaume Gaven : " Il n'y a pas de raison de faire de l'abattage total"

Grippe Aviaire : la situation au 4 janvier 2017
Grippe Aviaire : la situation au 4 janvier 2017 © Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.