Saal
Saal © MaxPPP

Après les remous provoqués par la révélation du montant de ses dépenses de taxi, Agnès Saal, la présidente de l'INA a démissionné "à la demande de Fleur Pellerin" indique le ministère de laCulture. Une démission qui a pris effet immédiatement.

Cette énarque de 57 ans avait été nommée à la présidence de l'Institut national de l'audiovisuel en avril 2014, pour succéder à Mathieu Gallet, élu président de Radio France par le Conseil supérieur de l'audiovisuel.

(Les explications de Philippe Randé )

Le Figaro a révélé en début de semaine le montant de ses frais de taxi depuis sa nommination. La facture serait de l'ordre de 40 000 euros, dont 6 700 attribués à son fils qui disposait de son code de réservation.

Ces révélations ont suscité un tollé. Parmi les nombreuses réactions, celle de l'association Anticor, qui lutte contre toutes les formes de corruption. Cité par Le Parisien, son président Jean-Christophe Picard, menaçait de porter plainte.

Si elle ne démissionne pas, Anticor saisira la justice

C'est donc le ministère de la Culture qui a annoncé la nouvelle de son départ, à peine 24 heures après le début de l'affaire.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.