C'est l'Australie qui a donné le coup d'envoi de l'opération "Une heure pour la planète" lorsque l'Opéra et le pont de Sydney ont été les premiers monuments à être plongés dans le noir en cette année-clé pour la lutte contre le dérèglement climatique.

À Paris, la Tour Eiffel doit s'éteindre à 20h30, pendant cinq minutes. Éclairage réduit aussi pour le Christ du Corcovado à Rio, pour Times Square à New York ou encore pour l'Acropole d'Athènes et Big Ben à Londres.

Le même geste dans plus de 170 pays

Tous ces monuments s'éteindront au nom de la fameuse "Earth Hour", "Une heure pour la planète", qui fête son neuvième anniversaire. Le WWF, le Fonds mondial pour la nature, espère mobiliser non seulement les villes mais aussi des millions d'anonymes dans plus de 170 pays.

Pour participer, rien de plus simple : il suffit d'éteindre ses lumières pendant une heure. Pourquoi ? Pour économiser 60 minutes d'énergie, certes, mais pas seulement...

Explications de Philippe Germa, directeur général du WWF France, au micro de Béatrice Dugué

► ► ► SUR LE WEB | Le site du WWF France vous propose d'éteindre vous-même la Tour Eiffel

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.