marisol touraine contre la vente de médicaments en grande surface
marisol touraine contre la vente de médicaments en grande surface © reuters

La hausse de la consommation d'antibiotiques, observée depuis 2010 en France, s'est confirmée en 2013 et menace le plan qui vise à réduire leur utilisation de 25% d'ici 2016, selon un rapport de l'agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Les Français restent parmi les plus gros consommateurs d'antibiotiques au monde : 30% de plus que nos voisins européens par exemple. Une consommation qui préoccupe l'agence de la sécurité du médicament. Les campagnes de prévention à la télévision dans les années 90-2000 pour appeler à réduire l'utilisation des antibiotiques avaient fonctionné. Mais le problème, c'est que depuis quelques années, la consommation repart à la hausse.

Les explications de Solenne Le Hen, spécialiste santé, à France Inter

Si entre 2000 et 2013, la consommation globale d'antibiotiques a diminué de 10,7%, elle a augmenté de 5,9% depuis 2010. En 2013, la consommation d'antibiotiques hors hôpital était supérieure à son niveau de 2003.

Philippe Cavalié , référent économie à l'ANSM :

Il y a une attente très forte de la part des patients pour sortir du cabinet de leur médecin avec une prescription d'antibiotiques et les médecins ne savent pas toujours résister à la pression de ces patients.

Cette surconsommation nourrit un vrai problème, la résistance aux antibiotiques, souligne-t-on à l'ANSM. Chaque année, 25.000 patients en Europe meurent des suites d'une impasse thérapeutique faute d'avoir trouvé un antibiotique qui fasse effet.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.