L'appel à manifester de policiers, ce vendredi, après la mort d'un de leurs collègues la veille, sur les Champs-Élysées, traduit le ras-le-bol d'une profession prise pour cible.

Les policiers manifestent contre leurs conditions de travail
Les policiers manifestent contre leurs conditions de travail © Reuters / Benoit Tessier

Pour l'appel à la manifestation place du Trocadéro à Paris à 20h30, ce vendredi, on pouvait lire sur un tract de l'association "Mouvement des policiers en colère" :

Soutien et condoléances à nos frères blessés et assassinés.

Le secrétaire général de l'Unsa police, Philippe Capon, a déclaré après l'attentat des Champs-Elysées :

Une fois de plus, la sécurité étant la première des libertés, les forces de l'ordre sont prises pour cible et paient de la façon la plus tragique leur investissement dans la sécurité de nos concitoyens.

Des policiers tués

Six fonctionnaires de police sont morts dans l’exercice de leurs fonctions en 2015, selon les derniers chiffres de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). Quatre d'entre eux sont morts en mission, et deux en service (voir infographie ci-dessous).

A noter que l'expression "mort en service" concerne les morts à cause d'une mauvaise manipulation de l'arme à feu ou encore un accident. Les "morts en mission" concernent en revanche les policiers décédés dans le cadre d'une opération de sécurité. Le nombre de morts en mission (4 en 2014) est stable en 2015 par rapport à 2014.

Le nombre de policiers tués et blessés en mission reste stable en 2015 par rapport aux années précédentes
Le nombre de policiers tués et blessés en mission reste stable en 2015 par rapport aux années précédentes © Visactu / Visactu

Au total, au cours de l’année 2015, près de 12 388 policiers ont été blessés, que ce soit en intervention ou durant les heures de service. Ce nombre connait une légère baisse de 0,6% sur un an (12 450 blessés en 2014). Les blessures surviennent plus fréquemment en service, c’est-à-dire durant les heures effectives de travail. Ces blessures représentent 54% de l’ensemble des blessures déclarées en 2015 soit 6 714 blessures contre 5 674 survenues en mission de police (46 %).

Pour près de la moitié des policiers en service, les blessures résultent d’accidents bénins tels que des chutes, des entailles, des piqûres, occasionnées de manière fortuite (49 %). Cela concerne 3317 policiers sur les 6714 blessés en service.

Parmi les policiers blessés en mission de police, 65% assuraient des missions liées à la sécurité publique, soit 3 684 personnels tandis que 27% étaient affectés au sein de la préfecture de police de Paris (1 541 policiers).

Les policiers ont déjà manifesté contre leurs conditions de travail et les risques accrus en octobre 2016
Les policiers ont déjà manifesté contre leurs conditions de travail et les risques accrus en octobre 2016 © AFP / SIMON GUILLEMIN / HANS LUCAS
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.