Après les chutes de neige des derniers jours et des températures très basses, la vigilance orange est maintenue sur plusieurs départements en raison de fort risque de verglas sur les routes.

A cause des chutes de neige, de nombreux véhicules ont été bloqués sur la nationale 118, au sud-ouest de Paris
A cause des chutes de neige, de nombreux véhicules ont été bloqués sur la nationale 118, au sud-ouest de Paris © AFP / FRANCK FIFE

Après la pagaille provoquée par un épisode de fortes neiges dans le nord du pays, la situation pourrait devenir critique ce jeudi, à cause de la chute libre des températures observées dans la nuit de mercredi à jeudi :  - jusqu'à moins 10 degrés - et l'apparition de "gelées" sur les sols enneigés selon Meteo France. 

Laisser la voiture au garage

9 départements restent en vigilance orange à la neige et au verglas ce jeudi :  il s'agit des départements d'Ile-de-France (Paris et petite couronne : 75, 92, 93, 94), de la Seine-et-Marne, des Yvelines, de l'Essonne et du Val-d'Oise), et de l'Ariège. Cette vigilance orange est maintenue jusqu'à 10h en raison de fort risque de verglas sur les routes. 

Vers 06H00 jeudi, la circulation routière en Ile-de-France semblait fluide avec 17 kilomètres de bouchon cumulés, soit un niveau jugé habituel par le site officiel Sytadin. 

Traditionnel  point noir en Ile-de-France, la route nationale 118, où 1.500 à 2.000 automobilistes ont été bloqués mardi soir, reste fermée à la circulation au moins jusqu'à midi.

La préfecture de police a renouvelé sur Twitter "ses consignes aux automobilistes de ne pas utiliser leurs véhicules pour la journée de jeudi".

Retour à la normale progressif dans les transports

Point sur l’état du trafic RATP  : Comme pour mercredi, la RATP prévoit jeudi pour le métro parisien et le RER "un service légèrement perturbé en raison notamment de la difficulté des agents à rejoindre leur attachement à prise de service". Les bus "sortent progressivement des dépôts en fonction des situations locales (état de la voirie)", indique jeudi matin sur son site la RATP qui prévoit concernant le tramway "un service normal à prise de service" sur la quasi totalité des lignes.

Métro et RER : la RATP "prévoit un service légèrement perturbé en raison notamment de la difficulté de nos agents à rejoindre leur attachement à prise de service" indique-t-elle dans un communiqué. Les lignes 1 et 14 seront renforcées aux heures de pointe.                      BUS : les bus sortent progressivement des dépôts en fonction des situations locales (état de la voirie).                      

Tramway :  La RATP prévoit un service normal à prise de service (T1, T2, T3b, T7 et T8)  ·T6 : la ligne ne sera pas exploitée ce matin (rail gelé). Des bus de substitution seront  mis en place.  

· T5: prévision de trafic légèrement perturbé.  

· T3a : le trafic sera interrompu entre porte de Vincennes et porte d’Ivry car les  mesures hivernales (raclage des caténaires) n’ont pu être conduites jusqu’au bout en  raison d’un incident technique.                      

La RATP invite l’ensemble de ses voyageurs à s’informer sur les différents canaux d’information mis à leur disposition (ratp.fr, comptes twitter des lignes, applications, écrans d’information).

Dans les aéroports parisiens, Air France a annulé la moitié des court-courrier à orly et les deux-tiers des moyens courriers au départ de Roissy Charles de Gaulle. ADP conseille  aux voyageurs d'arriver "le plus tôt possible" et d'éviter de prendre leurs voitures pour se rendre dans les aéroports. Les voyageurs peuvent s'informer sur le site airfrance.com ou au numéro non surtaxé 01.57.02.10.58.

Trafic ferroviaire encore perturbé

Dans les gares, le trafic ferroviaire est revenu doucement à la normale avec toutefois encore pour jeudi matin des annulations et des retards en raison de vitesses limitées pour des raisons de sécurité. Le PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, assure qu'il y aura en moyenne deux trains sur trois. 

La circulation des TGV sera assurée mais ils rouleront moins vite avec "probablement entre une demi-heure et une heure et demie de retard sur l'Ouest". 

Quant aux TER, ils devraient rouler normalement "mais il y aura sans doute des difficultés dans certaines régions, par exemple le Limousin", selon lui. La garantie G30 est applicable pour les clients des TGV dont le train a plus de 30 minutes de retard à l'arrivée

Les autorités sous le feu des critiques

Rouvert quelques heures mercredi après-midi, le trafic poids lourds sera à nouveau interdit jeudi, ce qui a suscité la colère de représentants des transporteurs routiers.  

"L'insuffisance de coordination et le manque de clarté dans l'information contribuent à des situations incompréhensibles", a déploré l'Organisation des transporteurs routiers (OTRE), une des deux fédérations du secteur. "A l'approche d'un nouvel épisode neigeux annoncé pour vendredi, ces points de dysfonctionnement doivent impérativement être résolus", a-t-elle exhorté.  Ces vingt-quatre heures de désordre ont placé les autorités sous le feu des critiques des usagers et des partis politiques, les Républicains fustigeant notamment le "manque d'anticipation" du gouvernement.  "Il faut arrêter de faire croire n'importe quoi aux Français" et reconnaître qu'"il est difficile d'anticiper le nombre de centimètres de neige qu'il va tomber", leur a rétorqué le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.