Départ d'Ariane 5 le 12 février 2005
Départ d'Ariane 5 le 12 février 2005 © REUTERS/ho-ESA/Arianespace mal/WS

France Info l'a révélé ce mercredi : le milliardaire britannique Richard Branson, patron de Virgin, est en discussion avec Arianespace pour un marché de 680 lancements de satellites. Ils permettront d'accéder à internet de n'importe quel point du globe.

Richard Branson était de passage à Paris mardi avant de se rendre au forum économique mondial de Davos. Il a rencontré la ministre de la recherche Geneviève Fioraso et le PDG d'Arianespace Stéphane Israël pour évoquer ce projet titanesque. Il s'agit d'assurer une couverture internet à l'ensemble du globe (on estime actuellement à trois milliards, le nombre de terriens n'ayant pas d'accès à internet). Richard Branson était accompagné de Greg Wyler, l'industriel qui possède la seule licence permettant d'exploiter le type de satellites nécéssaires. Arianespace pourrait donc mettre en orbite quelque 680 satellites d'une centaine de kilos chacun à1200 kilomètres d'altitude.

Toutes les parties en présence restent prudentes, et on n'en est encore qu'au stade des appels d'offre. Mais les droits de Greg Wyler courent jusqu'en 2020. Les premiers lancements pourraient donc intervenir assez rapidement.

Les explications de Bruno Rougier spécialiste de l'espace à France Info

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.