File d'attente à l'Hôpital Pompidou
File d'attente à l'Hôpital Pompidou © Radio France / chadi romanos

De nombreux Français veulent donner leur sang pour venir en aide aux dizaines de blessés hospitalisés après les attentats de Paris. Les files d'attente s'allongent devant les sites de dons. Mais l'Etablissement Français du sang demande d'étaler les dons dans les jours a venir.

L'Etablissement Français du sang est débordé par les réactions spontanées des Français et notamment des Parisiens.

Dans un communiqué publié samedi, l'EFS remercie tous ceux qui se sont mobilisés dès ce samedi matin, mais déclare:

Le niveau satisfaisant des réserves en produits sanguins a permis de faire face à la situation(...) Il n’y a pas aujourd’hui de besoins urgents mais il est important d’anticiper afin que l’ensemble des besoins continuent à être satisfaits (...). L’EFS (...) rappelle que cette mobilisation doit se faire dans la durée. 10.000 dons sont nécessaires chaque jour. Tous les groupes sanguins sont recherchés.

Le professeur Philippe Bierling, directeur de l'Etablissement français du sang :

Les centres tentent d'accueillir tous ceux qui se sont présentés spontanément ce samedi matin mais demandent à ceux qui envisagent de venir d'attendre encore quelques jours.

Retrouvez tous nos articles sur les attentats et leurs conséquences

► ► ► Heure par heure, le déroulé complet des évènements

► ► ► L'état d'urgence instauré par François Hollande : ce que ça signifie

► ► ► Médecins et personnels de santé mobilisés de manière exceptionnelle

► ► ► Unité nationale et internationale face aux attentats

► ► ► Les réseaux sociaux deviennent réseaux de solidarité

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.