Hommage devant les anciens locaux de Charlie Hebdo
Hommage devant les anciens locaux de Charlie Hebdo © MaxPPP / Benoit Tessier/pool

François Hollande débute ce mardi une série de cérémonies commémoratives en hommage aux victimes des attentats de janvier à Paris et Vincennes. Il a dévoilé une plaque devant l'ancien siège de Charlie Hebdo, une deuxième boulevard Richard Lenoir, et une troisième devant le supermarché Hyper Cacher de la porte de Vincennes.

Hommage aux morts de Charlie Hebdo

Le président François Hollande et la maire de Paris Anne Hidalgo ont dévoilé ce mardi matin une plaque "à la mémoire des victimes de l'attentat terroriste contre la liberté d'expression perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015", rue Nicolas-Appert (XIème arrondissement). Les noms des victimes sont listés sur la plaque par ordre alphabétique :

Frédéric Boisseau, Franck Brinsolaro, Cabu, Elsa Cayat, Charb, Honoré, Bernard Maris, Mustapha Ourrad, Michel Renaud, Tignous, Georges Wolinski. En raison d'une faute d'ortographe sur le nom de Wolinski, la plaque a dû être rapidement recouverte d'un tissu noir.

La cérémonie a été suivie d'un dépôt de gerbe et d'une minute de silence .

On a tous vécu des moments horribles, et se retrouver pour ce moment de mémoire était essentiel, dit François Vauglin, le maire du XI ème arrondissement de Paris au micro de Géraldine Hallot

Les familles des victimes, le Premier ministre Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et la ministre de la Culture Fleur Pellerin étaient présents. Après la minute de silence, François Hollande est notamment allé embrasser Maryse Wolinski, la veuve du dessinateur.

Hommage au policier mort boulevard Richard Lenoir

Attentats de janvier : cérémonies d'hommage aux victimes
Attentats de janvier : cérémonies d'hommage aux victimes © Reuters / Benoit Tessier

Un peu plus tard, à quelques pas de Charlie Hebdo, François Hollande et Anne Hidalgo ont dévoilé une deuxième plaque, sur le boulevard Richard-Lenoir où a été tué le policier Ahmed Merabet alors qu'il tentait d'arrêter les jihadistes dans leur fuite . Sur le trottoir a été inscrit au pochoir "Je suis Ahmed" en bleu, blanc, rouge.

C'était un moment de communion, la présence d'Ahmed est là, un policier engagé, qui oeuvrait pour une police de proximité, dit le commandant Stéphane Mautel au micro de Géraldine Hallot

Hommage aux victimes de l'Hyper Cacher

Une troisième plaque a été inaugurée ensuite Porte de Vincennes, dédiée aux trois clients et à l'employé du supermarché casher , tous juifs, tués deux jours plus tard par Amédy Coulibaly.

J'espère que les uns et les autres feront leur maximum pour aider les familles. Pour remonter une telle pente, c'est très très difficile, témoigne l'oncle de Yohan Cohen, l'une des victimes, au micro de Philippe Randé

Une autre plaque à la mémoire de Clarissa Jean-Philippe, la policière municipale de 25 ans tuée le 8 janvier 2015 à Montrouge (Hauts-de-Seine) sera dévoilée le 9 janvier, également en présence du président de la République.

Suite des cérémonies cette semaine

Le 7 janvier 2016, un an jour pour jour après l'attaque contre Charlie Hebdo, le chef de l'Etat présentera ses voeux aux forces de sécurité engagées dans l'opération Sentinelle depuis la cour de la Préfecture de police de Paris.Le 9 janvier, il se rendra Porte de Vincennes devant les locaux du supermarché Hyper cacher pour une cérémonie organisée par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

La Place de la République en point d'orgue

Dimanche 10 janvier, un hommage populaire dédié aux victimes de janvier et à celles du 13 novembre à Paris et Saint-Denis (130 morts, des centaines de blessés) sera organisé Place de la République. Un chène géant de 10 mètres sera planté sur la place et une plaque sera dévoilée au pied de cet "arbre du souvenir".

Puis Johnny Hallyday interprètera "Un dimanche de janvier", une chanson saluant la mobilisation populaire et notamment la "marche républicaine" géante du 11 janvier 2015 dans les rues de la capitale après les attentats.

Après un dépôt de gerbe devant la statue de la République, le choeur de l'armée française entonnera la Marseillaise. La cérémonie sera transmise sur un écran géant.

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.