Le Louvre et la Pyramide
Le Louvre et la Pyramide © CC dalbera
**Fini le premier dimanche du mois gratuit au musée du Louvre ! La mesure avait été mise en place il y a une vingtaine d'années pour démocratiser l'accès à la culture. Elle est supprimée à partir d'aujourd'hui et pour tout l'été, période du pic touristique. Raison invoquée par le Louvre : la gratuité du dimanche est victime de son succès mais pas auprès du public qu'elle était censée attirer.** Les dimanches gratuits, c'est la foire d'empoigne devant la Vénus de Milo ou encore la Joconde, confie cette guide franco-japonaise : "Trop de monde, trop de monde… Même les jours payants il y a déjà trop de monde. Alors les jours gratuits..." Conséquence, la sécurité des visiteurs et des œuvres ne peut plus être assurée, explique la direction du Louvre. Hervé Barberet est l’administrateur du site : > L’objectif initial était d’attirer vers le Louvre un public qui ne vient pas spontanément. Or ce sont principalement des visiteurs touristiques qui viennent et non pas des visiteurs de proximité qui ont des difficultés d’accès.
Les touristes étrangers, qui représentent 72 % des visiteurs, ont donc saisi l'aubaine. Mais pour Bernard Hasquenoph, qui défend depuis des années ce qu'il appelle "le droit des visiteurs" du Louvre, la fin de la gratuité est un scandale. [Il a donc lancé une pétition contre la suppression du dimanche gratuit](http://premierdimanchedumoisgratuitaulouvre.wesign.it/fr) : > S’il y a autant de monde les dimanches gratuits, c’est peut-être parce que le musée est trop cher en semaine !
Une consolation : le premier dimanche du mois sera de nouveau gratuit au Louvre à partir d'octobre et pendant tout l'hiver.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.