Le calendrier législatif de la réforme de l'audiovisuel public a été repoussé à 2019, sans plus de précision sur la date. Il comprendra des lois sur la gouvernance et le financement.

Françoise Nyssen, ministre de la Culture  : "Nous nous sommes concentrés sur la transformation de l'offre parce que c'est ce qui concerne le public aujourd'hui"
Françoise Nyssen, ministre de la Culture : "Nous nous sommes concentrés sur la transformation de l'offre parce que c'est ce qui concerne le public aujourd'hui" © AFP / PASCAL LEHOCQ / CROWDSPARK

Le gouvernement, dans le cadre de cette grande réforme, envisage une révision de la redevance. 

Françoise Nyssen, ministre de la Culture, a annoncé que  "Nous nous sommes concentrés sur la transformation de l'offre parce que c'est ce qui concerne le public aujourd'hui". 

Changements pour France Télévision

France Télévisions devra libérer "au moins le canal hertzien" de sa chaîne jeunesse France 4, afin de recentrer sur le numérique son offre dédiée au jeune public.  Ce canal pourrait être attribué à la chaîne franceinfo, considérée par la ministre comme une "expérience très porteuse de coopération" dont la place sur le canal 27 est un "réel handicap".

Quant à France Ô, "il faudra interroger nos concitoyens d'outre-mer et leurs élus pour déterminer si l'avenir est au maintien de France Ô sur le canal hertzien ou au contraire au renforcement des offres numériques des Outre-Mer Premières". 

France Télévisions devra tripler le temps des programmes régionaux, actuellement de deux heures par jour. Une coopération ambitieuse entre France 3 et France Bleu doit déboucher sur ce "média quotidien régional qui sera la voix des territoires"

Deux villes françaises se réveilleront bientôt avec une matinale commune de France Bleu et France 3. 

Deux plateformes en ligne

La ministre confirme également deux projets de plateformes en ligne, qui regrouperont des contenus issus des groupes de l'audiovisuel public: la première, dédiée à la culture, sera lancée "fin juin", et la seconde ciblera la jeunesse. Autre illustration de cette politique de regroupement de contenus, le site de Franceinfo hébergera dès mercredi une "plateforme commune de décryptage des fausses nouvelles".

Faire des économies

La ministre de la Culture a par ailleurs indiqué qu'"Il faudra également qu'elles dégagent des gains d'efficience et des économies pour financer les priorités. Il y a des marges de manœuvre, nous le savons, et la mutation des sociétés passe aussi par une profonde transformation de leur organisation et de leur mode de management", sans chiffrer à ce stade les gains espérés.

Le niveau des économies n'est pas affiché selon la sénatrice Catherine Morin-Desailly, présidente de la commission culture-communication au Sénat. Or selon elle, "Si on veut d'avantage s'adresser aux jeunes, il faut se poser la question des recettes publicitaires". 

4'03

Catherine Morin-Desailly, présidente de la commission culture-communication au Sénat

Par Bruno Duvic

L'audiovisuel public 

  • France Télévisions avec 9.840 emplois, avec des résultats à l'équilibre pour la troisième année de suite (avec un bénéfice net de 6,8 millions d'euros), conformément à la politique de redressement des comptes entamée par sa présidente.                     
  • Radio France avec 4.700 salariés.  Le groupe table cette année sur un budget à l'équilibre après trois ans de déficit, malgré une baisse des ressources publiques de 24,6 millions d'euros.                     
  • L'Ina,  le premier centre d'archives numérisées audiovisuellesau monde, avec plus de 3,5 millions d'heures de télévision et de radio, pour  950 salariés de réaliser 
  • France Médias Monde comprend RFI sur les ondes, France 24 sur le petit écran et RMC Doualiya et est représenté dans 180 pays.
  • TV5 Monde, créée en 1984 est détenue conjointement par des sociétés audiovisuelles publiques de France (à plus de 60%), Belgique, Suisse, du Canada et du Québec.   
  • Arte France est le pôle hexagonal de la chaîne franco-allemande Arte, et qui fournit 40% des programmes. La chaîne dispose d'un budget d'un peu plus de 140 millions d'euros.
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.