Najat Vallaud-Belkacem annonce une prime attendues par près de 300 000 enseignants en France
Najat Vallaud-Belkacem annonce une prime attendues par près de 300 000 enseignants en France © MaxPPP

La ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem annonce, dans les colonnes du JDD, une hausse des salaires,de 400 à 1200 euros, pour les enseignants des écoles maternelles et élémentaires. Une prime qui s’aligne sur celle perçue par leurs collègues du second degré.

C'est une question de chiffres et de lettres : d'un côté on parle de l'Indemnité de Suivi et d'Orientation des Élèves (ISOE) , qui est une prime versée aux enseignants des collèges et lycées depuis 27 ans. Elle s’élève à 1200 euros par an.

De l'autre, l'Indemnité de Suivi et d'Accompagnement des Élèves (ISAE) , qui est versée aux professeurs des écoles primaires depuis trois ans seulement, et qui s’élève à 400 euros.

C'est le ministre Vincent Peillon qui avait tenu, à l’époque, à réparer une injustice entre premier et second degré, en considérant que les enseignants du primaire consacraient autant de temps aux familles et au suivi des élèves.

Un geste politique

En 2013, un premier pas avait été franchi mais compte tenu des contraintes budgétaires, l'ISAE était encore trois fois inférieure à l'ISOE . Cette fois-ci, Najat Vallaud-Belkacem confirme bien une augmentation de l'indemnité pour atteindre l'égalité avec le secondaire, mesure réclamée par près de 300 000 professeurs des écoles en France. Le geste est conséquent financièrement mais surtout très important politiquement, à un an de la fin de ce quinquennat, qui avait fait de l'école primaire une priorité.

►►►INFOGRAPHIE : Les professeurs des écoles vont être augmentés

►►►INFOGRAPHIE : Les professeurs des écoles vont être augmentés
►►►INFOGRAPHIE : Les professeurs des écoles vont être augmentés © Radio France / Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.