Banlieues
Banlieues © Flickr

Pour le développement de la participation citoyenne dans les quartiers : c'est l'objectif du rapport reçu par le ministre de la Ville Pascal Lamy. Pascal Lamy doit présenter la semaine prochaine un projet de loi de refonte de la politique de la ville. Parmi les préconisations du rapport : la création d'une "Autorité administrative indépendante en charge de la gestion d'un fonds de dotation". Cette autorité pourrait être financée par "1% prélevés sur le financement public des partis politiques et 10% sur les réserves parlementaires."

Mohamed Mechmache, responsable du collectif AC Le Feu, un collectif né après les émeutes urbaines de 2005, et l'urbaniste Marie-Hélène Bacqué prônent le "développement du pouvoir d'agir", une politique de "empowerment" à la française en faveur du développement de contre-pouvoirs.

au sujet des projets de rénovations urbaines, ils recommandent une démarche de "co-construction des projets de territoire" et d' "assurer la représentation des habitants dans les instances de discussion et de décision".

Ils demandent aussi la mise en place "de tables locales de concertation" et d'une plateforme associative nationale" chargée notamment d'évaluer la politique de la ville.

Le duo conseille aussi de mettre les habitants de quartiers populaires au "coeur des services publics" . Selon les auteurs :

Il ne s'agit pas de remettre en cause l'existence des services publics mais de les interpeller dans leur mission.

M. Mechmache et Mme Bacqué soutiennent aussi le développement de médias locaux et en favorisant la diffusion de la "mémoire" des quartiers populaires.

Le résumé des propositions, Sandy Dauphin

Le ministre délégué à la ville, François Lamy, a répété ces derniers mois sa volonté d'associer les habitants au développement de leurs quartiers. Il doit présenter la semaine prochaine un projet de loi de refonte de la politique de la ville.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.