Frigide Barjot, égérie des anti-mariage pour tous
Frigide Barjot, égérie des anti-mariage pour tous © Reuters / Christian Hartmann

Ancienne égérie de la Manif pour tous, Frigide Barjot va devoir quitter son logement social parisien a décidé le tribunal d'instance du 15ème arrondissement. Ses proches et elle ont quatre mois pour déménager.

L'appartement en question est un duplex de plus de 170 mètres carrés loué au couple formé par Frigide Barjot et son mari Basile de Koch, pour la somme de 2850 euros mensuels. Ce montant est bien inférieur aux prix pratiqués dans le secteur privé dans le quartier. La Régie immobilière de la ville de Paris avait dans un premier temps tenté en vain d'augementer le loyer: le couple avait réussi à faire jouer une "clause sociale", déclarant un revenu de 36000 euros par an. C'est finalement parce qu'ils n'avaient pas respecté une clause de leur bail leur interdisant de sous louer l'appartement.

Les explications de Franck Cognard

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.