La société ITI communication a lancé un service qui vise à faciliter la navigation Internet des personnes en situation de handicap.

Certaines pathologies ne facilitent pas la navigation sur Internet, heureusement des solutions ont été pensées
Certaines pathologies ne facilitent pas la navigation sur Internet, heureusement des solutions ont été pensées © Getty / Pgiam

Surfer sur la toile est une action qui fait désormais partie du quotidien de la grande majorité des français, un geste simple pour les uns, un « parcours du combattant » pour environ 20% de la population française.

La solution logicielle Facil’iti permet de faciliter l’accès au web des personnes en situation de handicap avec 11 pathologies directement ciblées : presbytie, maladie de Wilson, arthrose, maladie de Parkinson…

L’enjeu rappelé par le site de la société : « comment cliquer sur un lien lorsque l’on est atteint par ces maladies » ?

Dans ces cas, Facil’iti propose d’adapter les conditions de navigation à la contrainte subie par l’internaute qui passe d’abord par un formulaire lui permettant de partager ses besoins. Puis l’expérience change en fonction des critères de chacun. Tremblements sévères : les zones cliquables sont augmentées. Daltonisme : les couleurs sont filtrées et les contrastes modifiés, à chaque contrainte sa solution.

Ce service a déjà été adopté par 130 sites dont le portail de la médiation numérique, il est gratuit pour l’internaute et accessible sur tous les supports (ordinateurs, tablettes, smartphones).

►►► Pour découvrir le dossier « Un GPS collaboratif pour rendre la ville accessible à tous » écoutez le Social Lab de Valère Corréard dimanche à 6h50 dans le 6/9 de Patricia Martin.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.