Des pompiers tentent de dégager un véhicule dans les rues inondées de Cannes
Des pompiers tentent de dégager un véhicule dans les rues inondées de Cannes © Reuters / Eric Gaillard

Des oragesviolents ont causé d'impressionnantes inondations et ont ravagé la Côte d'Azur, de Mandelieu-la-Napoule à Nice dans la nuit de samedi à dimanche. Le bilan provisoire est de 17 morts et 4 disparus.

Dimanche matin, alors que le soleil brille à nouveau, les habitants de Mandelieu-la-Napoule se sont réveillés hébétés. "Je n'ai jamais vu ça", a expliqué un habitant qui vit ici depuis 30 ans.

Samedi soir, un déluge de pluie s'est abattu sur la région, entraînant la crue du petit fleuve côtier de la Brague, et submergeant les rues à Cannes, Antibes, Mandelieu-la-Napoule, Villeneuve-Loubet et Nice, selon les précisions données par François-Xavier Lauch, directeur de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes.

10% des précipitations annuelles

Selon les relevés de Météo-France entre 19H00 et 22H00, 180 mm d'eau sont tombés à Cannes, 159 mm à Mandelieu-la-Napoule, et 100 mm à Valbonne, près de Biot. En deux jours, la zone littorale aura reçue l'équivalent en pluie d'un mois d'octobre moyen, c’est-à-dire 10% des précipitations annuelles, selon les calculs de la mairie de Nice.

A Biot, près d'Antibes, trois personnes âgées ont péri noyées dans une maison de retraite. A Cannes, une femme d'une soixantaine d'années a été retrouvée morte près d'un parking. A Vallauris-Golfe-Juan, trois victimes ont été découvertes dans leur voiture. A Antibes une personne est morte dans un camping.

Le secours populaire a lancé un appel aux dons.

François Hollande sur place

Malgré ce bilan dramatique, le nombre de morts reste ce dimanche matin en deçà de celui des pluies torrentielles de juin 2010 dans le département du Var, qui avaient fait 25 morts et 31.560 sinistrés et près d'un milliard d'euros de dégâts. François Hollande a exprimé dimanche matin "la solidarité de la Nation" et remercié "les élus et les acteurs du secours qui se sont pleinement mobilisés".

La déclaration de François Hollande à Biot dans les Alpes-Maritimes :

"Le fonds d'indemnisation des catastrophes naturelles sera évidemment mobilisé" a expliqué dimanche le ministre des Finances, Michel Sapin.

François Hollande et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve sont sur place en compagnie du Préfet. "L'Etat prendra (...) sa part, et dès mercredi au Conseil des ministres, il y aura la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle, et les indemnisations qui seront ensuite versées le seront dans un délai de trois mois" , a expliqué le chef de l'Etat.

Certains véhicules ont été emportés jusque dans la mer", a expliqué le maire de Cannes David Lisnard, en indiquant que presque toute la ville était touchée.

On compte également de gros dégâts matériels alors que quelque 16.000 foyers étaient encore privés d'électricité, . Alors que le réseau routier secondaire était encore impraticable en de nombreux points, une partie de l'autoroute A8 a été submergée par le fleuve de la Brague près d'Antibes.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.